Transport maritime: l’Onil tourne le dos aux étrangers

Participant à l’effort de réduction des dépenses en devises liées aux  services à l’international, l’office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL) a décidé de favoriser désormais le pavillon national  pour l’importation des matières premières  laitières, principalement la poudre de lait.

Il faut dire que le renouvellement de la flotte de la CNAN encourage les opérateurs nationaux à recourir aux services de la compagnie publique.

LIRE AUSSI Confidentiel: quand Boutarfa se rend chez Remini