Tourisme-Poste et TIC: un accord pour la généralisation du e-paiement

tourisme

Un accord a été signé entre les secteurs du tourisme, de la poste et des télécommunications pour l’utilisation généralisée des moyens de paiement électronique dans les lieux touristiques afin d’améliorer les services fournis par les hôtels et de réduire les transactions de voyage.

L’accord a été signé par les opérateurs du secteur touristique à savoir, le Groupe hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT), l’Office nationale  du tourisme (ONT), Tourisme et voyages, la Fédération nationale des hôteliers (FNH), Fédération nationale des Associations des agences de tourisme (FNAT), d’une part, et Algérie Poste, d’autre part, sous la supervision des ministres du Tourisme, de l’artisanat et du travail familial, Mohamed Hamidou, et de la Poste et des télécommunications, Brahim Boumzar.

Ledit accord vise l’amélioration de la qualité des prestations présentées par les hôtels, les complexes touristiques, les promenades et les restaurants en présentant des facilitations devant améliorer l’accueil et la prise en charge de leurs clients à travers l’adoption des techniques de paiement électronique qui permettent aux visiteurs de ces établissements la possibilité de payer les frais de services sans avoir besoin de liquidité.

L’approche de généralisation des moyens de paiement électronique s’inscrit dans le cadre des « efforts de l’Etat visant la promotion de la destination +Algérie+ en permettant aux secteur du tourisme de s’acquitter de son rôle de générateur de richesse ».

En vertu de cet accord, Algérie Poste facilite aux opérateurs des établissements touristiques l’ouverture de comptes courants tout en garantissant leur accompagnement dans l’installation des Terminaux de paiement électronique (TPE) fonctionnant avec la carte Eddahabia.

Pour s’assurer de l’efficacité de cette opération sur le terrain, les deux ministres ont procédé, au niveau de la Résidence Marina « H3 » à Sidi Fredj,  à un essai de ces terminaux et du mode de paiement par QR code en sus de l’application de paiement « Baridi Pay ».

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature, M. Hamidou a indiqué que « la numérisation est indispensable », ajoutant que ce genre d’accord permettra l’éradication de la bureaucratie ».

Pour sa part, M. Boumzar a affirmé que cette convention concernait les opérateurs publics et privés, soulignant que le « citoyen n’est pas obligé d’avoir de l’argent liquide pour passer ses vacances ».

Le même ministre n’a pas manqué de déplorer le manque de couverture téléphonique, appelant les opérateurs de téléphonie mobile au respect des cahiers de charges. « C’est illogique d’encourager le paiement électronique dans une zone touristique où il n’y pas de couverture téléphonique ».

1 Rétrolien / Ping

  1. Djerad: "une rupture totale" avec les pratiques du passé - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.