Tizi-Ouzou: Fermeture du gué de l’Oued Azaghar à Bouzguène

ait yahia

Le gué de l’Oued Azaghar, dans la commune de Bouzguène, à l’Est de Tizi-Ouzou, a été fermé à la circulation routière des suites du débordement du lit de l’Oued Sahel, a-t-on appris samedi auprès de la direction locale des travaux publics (DTP). « Les fortes précipitations pluviales enregistrées ce week-end ont provoqué un débordement qui a inondé la chaussée et charié quantité d’objets hétéroclites, notamment, des branches qui se sont accumulées constituant ainsi un obstacle et même un danger à la circulation sur ce passage  » a indiqué Rafik Sadok, DTP par intérim.

Le même responsable a ajouté qu’ « une étude est en cours pour la réalisation d’un ouvrage d’art au niveau de ce pont qui constitue un point noir, et qui a été renforcé, l’été dernier, par la réalisation de barreaudages et des glissières « . Situé sur le chemin inter-communal reliant les communes de Bouzguène et Illoula Oumalou, ce gué a été, pour rappel, le théâtre de 2 accidents en 2018 et 2019.

Ce dernier avait causé la mort d’une personne. Des éboulements et chutes de pierres ont été, également, enregistrés à travers la wilaya durant cette fin de semaine suites aux fortes précipitations, notamment, sur les chemins de wilaya (CW) 30 au niveau de Takhoukhth, 72 au lieu-dit pont de Bougie, 25 à la sortie du chef-lieu de commune de Ait-Yahia Moussa et le CW 128 menant vers Boghni.

La même source a aussi indiqué que des situations de stagnation d’eaux pluviales ont été enregistrées à plusieurs endroits et ont nécessité le déploiement d’importants moyens humains et matériels de la part des maisons cantonnières, des subdivisions de la DTP et des APC concernées.