Sûreté de wilaya d’Alger : environ 1300 affaires traitées durant le mois de Ramdan

DGSN

La police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger a traité 1295 affaires liées à la criminalité et au trafic illicite, entraînant l’arrestation de 1074 individus et la saisie de 8 Kg de drogues (cannabis), 5,7 Gr de cocaïne, 25 Gr d’héroïne et 4506 comprimés psychotropes, a indiqué ce corps constitué dans un communiqué.

Dans le cadre de la lutte contre toute forme de criminalité, la Police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger a traité, dans des opérations distinctes, 1295 affaires liées à la criminalité générale et organisée ainsi qu’au trafic illicite, dont 1047 liées aux drogues et psychotropes, permettant l’arrestation de 1074 individus dont 77 placés en détention provisoire. Ont été traité, également, 248 affaires liées au port d’armes blanches prohibées dans lesquelles 248 individus ont été arrêtés dont 10 sont en détention provisoire.

Dans un contexte similaire, les éléments de la BMPJ relevant de la Sûreté de la circonscription de Zéralda ont arrêté deux suspects, récidivistes, pour motif de possession et stockage de psychotropes à des fins commerciales et possession d’armes blanches prohibées de la 6ème catégorie sans justificatif. L’affaire supervisée par le parquet compétent, intervient suite à l’exploitation idoine d’informations parvenues aux services de police à ce sujet. Après l’élaboration d’un plan bien ficelé, ces mêmes services ont arrêté deux suspects et saisi de 2080 comprimés psychotropes destinés à la vente dans des sacs en plastique et 07 armes blanches prohibées de différents types.

Dans une deuxième affaire, les éléments de la 1er sûreté urbaine relevant de la circonscription administrative de Sidi Mh’amed ont traité une affaire de trafic de drogues dures par un groupe criminel organisé utilisant un moyen de transport, de vol et de possession d’ordonnances médicales vides cachetées, outre une affaire de migration clandestine et d’utilisation de faux noms. L’exploitation des informations parvenues aux services de police s’est soldée par l’arrestation de 5 individus, dont deux ressortissants étrangers (un homme et une femme) avec la saisie de 62.15g de drogues dures et des sommes d’argent, 379380 da, 200 dollars, 100 euros, 50 Naïra (monnaie du Niger) et 03 ordonnances cachetées et signées à blanc, outre les documents et les clefs d’une voiture, des armes blanches prohibées et une bouteille contenant un produit hallucinogène, 02 lames à raser et 10 smartphones.

Après parachèvement des mesures juridiques, les accusés ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent, conclut le document.