Sidi Bel-Abbès: une réserve steppique des plantes épineuses

camélidés

Le commissariat régional au développement des steppes basé à Saïda envisage de créer une réserve de protection des plantes épineuses destinée au pâturage des camélidés au sud de la wilaya sud de Sidi Bel-Abbes, a-t-on appris dimanche, du responsable de cet organisme.

Toutes les procédures administratives ont été achevées pour la mise en place de cette réserve pastorale dans la commune de Bir El Hamam, d’une superficie estimée à environ 3000 hectares. Ceci permettra la mise à disposition de pâturages pour plus de 200 camélidés, élevés dans la même zone, a déclaré le responsable du commissariat régional de Saïda, Abdelouahab Maachou.

Ce commissariat devra mobiliser les moyens nécessaires pour la protection de cet environnement des différentes agressions dont le pacage et le labour illicites des terres steppiques, ajoute le même responsable. Des travaux seront également entrepris pour que cette réserve pastorale soit rationnellement utilisée par les éleveurs de camélidés afin de ne pas provoquer sa détérioration.

Le commissariat devra programmer des campagnes de sensibilisation appelant à la préservation de ce patrimoine végétal, indique-t-on. Cette opération contribuera également à la préservation de ce cheptel dans l’ensemble de cette région ainsi qu’à l’implantation d’éleveurs de camélidés dans cette zone limitrophe aux frontières de la wilaya de Nâama, réputée pour son élevage camelin, selon le même responsable. La superficie totale des terres steppiques de la wilaya de Sidi Bel-Abbes est de 124.750 has, répartis dans les daïras de Marhoum et de Ras El-Ma, rappelle-t-on.