Reboisement à Oran: plus de 10 000 arbustes plantés en un mois

reboisement

Le bilan de la première phase de la campagne de reboisement à Oran, lancée le 21 octobre et clôturée ce samedi, fait état de plus de 10.000 arbustes plantés au niveau de quatre forêts, a indiqué, la directrice locale de l’environnement. La quatrième opération de cette phase a touché la forêt de Sidi Ghalem à Tafraoui et donné lieu à la plantation de 8.700 arbustes, a-t-on fait savoir, soulignant que les quatre opérations se sont soldées par mise en terre de plus de 10.000 arbustes au niveau des forêts de Madegh (commune d’El Kerma), Djebel K’har (ex Montagne des Lions) dans la commune de Hassi Ben Okba et le Ravin de la Vierge (Misserghine).

Il s’agit de la plus grande campagne de reboisement qu’a connue la wilaya d’Oran, qui devra se poursuivre jusqu’au 21 mars prochain, a déclaré Samira Dahou, soulignant que ces opérations sont le résultat d’efforts jumelés des autorités locales (direction de l’environnement, conservation des forêts et APC), ainsi que de la société civile et les populations locales. Cet élan de solidarité a mobilisé des milliers de volontaires suite aux incendies de forêts qui ont ravagé des centaines d’hectares de forêts, de maquis et de broussailles au niveau de quatre forêts à Oran, a signalé Mme Dahou, qui s’est réjoui de l’engagement des autorités locales et de la société civile dans les actions de cette campagne.

Afin d’assurer un suivi, les initiateurs de cette campagne ont désigné des « chargés de suivi » relevant de la conservation des forêts et de plusieurs associations, avec pour mission l’entretien des arbustes, a fait savoir la même responsable. « Nous espérons pouvoir permettre à une grande majorité de ces 10.000 arbres de vivre grâce au suivi », a-t-elle déclaré. La directrice de l’environnement a tenu, par la même occasion, à remercier les pépinières de la wilaya d’Oran, ainsi que les associations, qui ont fait dons d’arbustes, faisant savoir qu’il sera procédé aux prochaines opérations au sponsoring impliquant des entreprises et des opérateurs économiques.

A l’issue de la première phase, les acteurs de cette campagne devront se réunir pour tirer les conclusions et tracer un nouveau programme ayant pour objectif la plantation de 40.000 arbustes d’ici la fin mars, a souligné Mme Dahou. Il est question pour les prochaines actions de toucher le tissu urbain, dans les quartiers et les cités, a-t-elle noté.