Présidentielle: Azzedine Mihoubi joue la carte du réalisme

Azzedine Mihoubi

Fidèle à sa ligne, Azzedine Mihoubi a bien défendu sa candidature à l’occasion de sa première sortie en phase pré électorale. Loin des discours habituels du RND, Mihoubi a mis en avant la carte du réalisme.

Le secrétaire général par intérim du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, a déclaré samedi à Alger qu’il s’engagerait dans l’élection présidentielle du 12 décembre avec « une plate-forme électorale réaliste et pratique et un discours direct devant le discours du citoyen ».

Lors d’une conférence de presse tenue au siège du parti le lendemain de l’approbation de sa candidature à la prochaine élection présidentielle par les membres du Conseil national du RND, Azzedine Mihoubi a déclaré que le parti avait entamé l’élaboration d’un « programme électoral » ambitieux. , réaliste et pratique « , dont le but est » de restituer le pays au citoyen, de construire l’Algérie dans un pays émergent grâce aux compétences existantes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, en vue de réaliser le développement souhaité possible « .

Le candidat de RND a déclaré qu’il mettrait, lors de sa campagne électorale, « un discours direct, le citoyen sera le point de départ et le destinataire, sans parler du passé mais plus attentif à ses préoccupations quotidiennes ». Dans ce contexte, le SG par intérim du parti RND a révélé que ce programme « concernera tous les secteurs et contiendra une nouvelle vision » qui sera mis en œuvre rapidement, en cas de victoire aux prochaines élections.

Le RND propose un nouveau modèle de développement pour la période 2020-2025, dont l’objectif est « la réalisation de la sécurité dans toutes ses dimensions: mondial, alimentation, énergie, éducation et intellectuel », a déclaré Azzedine Mihoubi, ajoutant que « la réforme de la santé par la révision du La cartographie de l’Algérie « , la » réforme bancaire « et » la création de quelque 4 millions d’emplois en cinq ans « étaient au cœur de ce programme, dont » le point central est l’enseignement « .

La participation des citoyens

Répondant aux questions des journalistes, le candidat du RND a souligné que « le succès de l’élection présidentielle dépend de la participation active des citoyens », a ajouté le prochain président, poursuit Mihoubi, « doit bénéficier de la légitimité que lui confère le peuple qui a saisi l’impératif aller aux élections et qui ont compris que la persistance de la situation actuelle conduirait à un blocage important à tous les niveaux « , a-t-il déclaré. Pour  Azzedine Mihoubi, le commandement de l’armée populaire nationale (ANP) « a répondu favorablement à la volonté populaire qui appelait à réactiver les articles 7 et 8 de la Constitution, par le biais de leur consécration par le biais de l’urne ».

Réagissant « aux voix appelant à la destitution du parti de la scène politique », le SG par intérim du RND « a catégoriquement rejeté le terme » exclusion « , qui équivaut à dire son » retrait « de la scène politique, a-t-il ajouté. terme « dur, antidémocratique, contraire à l’éthique ». « Son utilisation est la faiblesse », il a déploré. Le candidat de RND a déclaré qu’il essaiera, pendant sa campagne électorale, de « dialoguer avec les citoyens qui pourraient nous empêcher de présenter notre programme ».

LIRE AUSSI Aigle Azur: Transavia intéressé par les destinations Algérie-France