Planche à billets : 4.005 milliards DZD émis par Ouyahia

ahmed ouyahia

La politique monétaire (financement non conventionnel) adoptée par le Gouvernement Ouyahia a produit, jusqu’au 31 octobre dernier, un montant de 4.005 milliards de dinars, contre 3.585 milliards de dinars à fin mai 2018. Ces chiffres ont été publiés par la Banque d’Algérie dans sa situation mensuelle à travers le Journal officiel, dans son édition n° 71.

Le gouvernement a utilisé ces fonds, émis dans le cadre de la politique de planche à billets, dans la couverture du financement du Trésor, du remboursement de la dette publique interne, et ce, en particulier, les titres de l’Emprunt national pour la croissance levé en 2016, les titre du Trésor émis en contrepartie du rachat de la dette bancaire de Sonelgaz et les titres du Trésor émis au profit de la Sonatrach en compensation du différentiel sur les prix des carburants importés et de l’eau dessalée.

Il s’agit aussi, dans le cas échéant, de permettre au Trésor de doter en ressources le Fonds National d’Investissement (FNI), au titre des prises de participation de l’Etat dans des investissements ou de financements à long terme de programmes publics d’investissements.

LIRE AUSSI Alnaft : le parti de la France toujours puissant