Pétrole: l’exploration en 2016 au plus bas depuis 70 ans

Oil pump oil rig energy industrial machine for petroleum in the sunset background

Après des années marquées par la surproduction sur le marché pétrolier, qui a entrainé une chute des cours, le secteur pourrait rapidement tomber dans l’excès inverse. « Avec une demande mondiale qui devrait augmenter de 1,2 million de barils par jour au cours des cinq prochaines années, l’AIE avertit qu’une période étendue de baisse des investissements pétroliers pourrait conduire à des tensions au niveau de l’offre mondiale », rappelle l’Agence internationale de l’énergie dans une étude publiée ce matin.

Selon cette enquête, les projets d’exploration pétrolière ayant obtenu une décision finale d’investissement sont tombés en 2016 à leur plus bas niveau depuis 70 ans. De plus, les gisements découverts l’année dernière ont représenté 2,4 milliards de barils contre une moyenne de 9 milliards au cours des 15 dernières années.

Ces coupes dans les investissements des majors risquent de se prolonger en 2017, met en garde l’AIE.

Toutefois, cette dernière souligne que cette faible activité dans le secteur de l’énergie « conventionnelle » est pour l’heure compensée par le dynamisme retrouvé du secteur du schiste américain. Mais pour combien de temps…

LIRE AUSSI El-Hadjar : Démarrage de la production des produits plats