M’sila/crues : un cadavre repêché dans un affluent à Boussaâda

Boussaâda

Les services de la protection civile de la wilaya de M’sila ont identifié le corps de la victime repêché mardi dans un affluent de l’oued Mitar dans la commune de Boussaâda, a-t-on appris de la direction de wilaya de ce corps constitué. Le cadavre évacué vers la morgue de l’hôpital Rezig Bachir de Boussaâda est celui du jeune, M. S. âgée de 25 ans, a précisé la même source.

Par ailleurs, les agents de la protection civile poursuivent toujours la recherche d’une autre personne portée disparue dont la voiture a été retrouvée sous les boues dans l’oued Boussaâda. Les équipes de recherche mobilisées depuis une semaine tout au long de l’oued Mitar de Boussaâda ont été renforcées par une équipe cynotechnique spécialisée dans la recherche de disparus sur les sites accidentés.

Le bilan des victimes des intempéries enregistrées sur la wilaya de M’sila la semaine écoulée s’est élevé à six morts emportés par les crues des oueds des communes de Boussaâda, Ain El Melh et Slim.Les agents de la protection civile de la wilaya de M’sila ont repêché mardi le cadavre d’une personne non identifiée dans un affluent de l’oued Mitar dans la commune de Boussaâda, selon un communiqué de la direction de wilaya de ce corps constitué.

Le cadavre a été découvert lors des recherches d’une victime emportée la semaine passée par les crues de l’oued Boussaâda à la suite des intempéries qu’a connue la wilaya, a indiqué la même source. Ce cadavre qui appartient à un homme a été repêché dans un affluent de l’oued Mitar dans la commune de Boussaâda près du siège de l’école normale supérieure, selon le communiqué qui a indiqué que l’identification du corps trouvé est en cours.

Les intempéries enregistrés sur la wilaya de M’sila la nuit du 6 au 7 mai courant avaient causé la mort de cinq personnes tandis qu’une sixième personne portée disparue est toujours recherché en attendant l’identification du cadavre repêché. La personne encore recherchée est un homme dont la voiture a été trouvé vide dans oued Boussaâda vendredi passé. Le communiqué de la direction de la protection civile a indiqué qu’une équipe cynotechnique, des plongeurs et des spécialistes dans la recherche de disparus a rejoint lundi les équipes de recherche mobilisées le long de l’oued Mitar de Boussaâda.