Monnaies: le dollar rebondit face à l’euro

Le dollar remontait face à l’euro vendredi après un mois de forte baisse, les cambistes équilibrant leurs portefeuilles avant la fin du mois et notant plusieurs indicateurs du rebond de l’économie aux Etats-Unis. En fin d’après midi, le dollar prenait 0,79% à 1,2026 dollar pour un euro. Depuis début avril, il cède 2,6%.

Face à la livre britannique, plus volatile, le dollar grimpait de 0,92% à 1,3817 dollar pour une livre. « Il faut faire attention vendredi, c’est le dernier jour du mois » et les prises de bénéfices peuvent accroître la volatilité, ont prévenu les analystes de Sucden. Mais la monnaie américaine bénéficiait de bons indicateurs aux Etats-Unis: après une hausse du PIB de 6,4% au premier trimestre publiée jeudi, les cambistes ont pris connaissance vendredi de l’indice sur la confiance des consommateurs.

Il a progressé de 4% par rapport à mars et s’est établi en avril à 88,3 points, faisant mieux que l’estimation préliminaire publiée mi-avril (86,5 points) et surpassant les attentes des analystes, qui anticipaient une hausse à 87 points. « L’activité manufacturière de la région de Chicago a également contribué à la hausse du dollar », commente un analyste.

Elle a bondi en avril à son niveau le plus haut depuis décembre 1983, grâce à la forte demande, et les prix payés aux fournisseurs sont au plus haut en 41 ans. Même si la Fed, la Banque centrale américaine, a de nouveau promis mercredi de ne pas toucher à sa politique monétaire tant que la situation économique ne se sera pas nettement améliorée, une accumulation de signaux positifs outre-Atlantique pourrait pousser les cambistes à parier sur une hausse des taux plus rapide que prévu.

Une politique monétaire plus stricte rend le dollar plus attractif. En zone euro, « les choses ne sont pas aussi positives » qu’aux Etats-Unis, souligne un analyste chez Commerzbank. Le PIB a reculé de 0,6% au premier trimestre, selon une première estimation vendredi de l’Office européen des statistiques.