Médias: attaques contre le Président et son Premier ministre

tebboune et djerad

A défaut d’arguments politiques convaincants, les opposants au président de la République et à son Premier ministre ont préféré s’attaquer à leur progéniture.

On reproche aux enfants des deux personnages les plus importants de la République, le fait d’avoir créé, il y a presque dix ans, une société de communication.

Alors que leurs parents vivaient la traversée du désert, Djerad Hichem s’est associé à Tebboune Khaled et son frère Tarik Abbas pour fonder la société  IGLOBAL COMMUNICATION. Le capital social de l’entreprise frôle le Smig, puisqu’il se situe à hauteur de 100 mille dinars.

Les trois garçons ont obtenu leur registre de commerce en date du 27 avril 2010, sous le numéro 10B1003649.

Le premier à réagir à cette entreprise des trois enfants est sans doute le général Ahmed Kherfi qui occupait le poste de directeur de la sécurité intérieure au niveau du DRS. Il était chargé par Said Buteflika de la mission de surveillance de l’activité de tout le personnel politique potentiellement gênant pour la Issaba.

Ainsi, une note de la DSI a  confondu entre une société fondée par des jeunes algériens et une entreprise visant la déstabilisation du pays. Un plan diabolique a été aussitôt adopté et l’entreprise naissante de Djerad et des Tebboune a été tuée dans l’œuf.

La société n’a obtenu aucun marché, ni dans le public ni auprès des privés. Et, las de leur situation, les jeunes garçons se sont résignés à l’abandon de leur affaire.

Aujourd’hui, on leur reproche le fait d’avoir tenté de gagner honnêtement leur  vie.

LIRE AUSSI Tebboune/2020 : sous le signe de la révision des cahiers des charges

1 Rétrolien / Ping

  1. Promotion Mobtasim: rechargez et profitez des bonus internet - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.