L’usine des lubrifiants de Total enfin lancée

C’est enfin le départ pour la construction d’une usine de production et de conditionnement de lubrifiants pour Total Lubrifiants Algérie. L’unité en question est située à Oran dans le pôle d’activité de Béthioua.

Ce projet qui a trainé pendant plusieurs années, est exposé avec énormément de bruit. Le Premier Ministre, M. Abdelmalek Sellal et M. Bernard Carbo, Directeur Général de Total Lubrifiants Algérie ont, en présence de M. Abdelghani Zaalane, Wali d’Oran et de M. Gérard MENARD Consul Général de France en Algérie, procédé ce mercredi 19 avril 2017, à la pose de la première pierre de cette usine.

D’une capacité de production de 40 000 tonnes par an, cette usine s’étale sur une superficie de 41 000 m². Elle ambitionne de couvrir la demande nationale avec des perspectives d’exportation affichées. La production démarrera en 2018 avec une très large gamme de Lubrifiants: huiles moteur « QUARTZ» pour les véhicules légers, huiles moteur de type « RUBIA » pour les véhicules lourds, huiles hydrauliques de type « AZOLLA » et  « EQUIVIS », huiles industrielles de type « SERIOLA » et «CARTER», ainsi que des huiles de transmission.

LIRE AUSSI Amor Benamor menacé par un groupe mexicain

« Ce projet s’inscrit dans la stratégie de développement de Total Lubrifiants Algérie, qui depuis sa création en 2003, a connu une très forte croissance et a atteint une part de marché de près de 14% en 2016. Cette taille critique lui a permis d’investir près de 4.5 milliards de dinars dans cette usine, respectant les meilleurs standards internationaux » a précisé Bernard Carbo lors de cet évènement avant d’ajouter : « Nous sommes très fiers que les Lubrifiants qui seront produits dans cette usine, par des Algériens et pour les Algériens, Répondront aux meilleurs standards internationaux et avec les mêmes performances que les produits issus des meilleures usines du groupe Total, en France et dans le monde».

LIRE AUSSI In Salah: inauguration de la station de déminéralisation de l’eau