Littoral algérois: plus de 3360 tonnes de produits halieutiques

PÊCHE

 La production halieutique réalisée tout au long du littoral algérois a atteint en 2019 près de 3362 tonnes, enregistrant ainsi un net recul de 20 % par rapport à 2018, a-t-on appris dimanche de la Direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Alger.

La production halieutique réalisée tout au long du littoral algérois a atteint 3362,291 tonnes en 2019, a indiqué la directrice de la pêche de la wilaya, Rabia Zerrouki, enregistrant ainsi un « net recul » par rapport à 2018, soit une différence de production de 851,471 tonnes (20 %), en raison « des intempéries ».

La production du poisson bleu arrive en tête de la production annuelle au niveau de la wilaya, avec un taux de 87,49 % (près de 3000 tonnes), mais elle reste faible par rapport à l’année précédente, soit une différence de 850,271 tonnes, selon les services concernés.

Le littoral algérois a enregistré une production de 191,021 de poissons blancs (5,68 %), plus de 121 tonnes de crustacés (3,62 %), 68 tonnes de poissons plats (2,03 %), alors que la production des céphalopodes s’élève à plus de 39 tonnes (1,18 %), a ajouté Mme. Zerrouki.

Concernant les exportations via le port d’Alger (fin novembre 2019), la même responsable a fait état de l’exportation de 911,63 tonnes de produits halieutique et aquacole, dont 33,933 tonnes destinés à l’Union européenne et 2,089 tonnes de concombre de mer séché exportés vers Hong Kong.

Le rapport annuel de la direction fait état également de l’importation de 911,63 tonnes de différents produits halieutiques.

LIRE AUSSI Révélations d’El Watan: les milliads de Haddad

Par ailleurs, le secteur de la pêche de la wilaya d’Alger a connu plusieurs projets réalisés et d’autres en cours de réalisation.

La production de moules et d’huitres par la société privé Orca sise à Ain Taya a atteint 5650 kg en 2019, alors que le lancement de nouveaux projets est prévu en 2020 au niveau de la même commune dans le domaine d’élevage des bivalves.

D’autre part, la directrice de la pêche de la wilaya d’Alger a dressé le bilan des dépassements enregistrés au niveau de la wilaya durant l’année précédente, en ce sens que les Gardes côtes avaient établi 93 PV de contravention à l’encontre des pêcheurs, dont 83 PV sur le littoral d’Alger, 1 PV à Sidi Fredj et 9 autres au port de Tamentfoust (Commune d’El Mersa).

1 Rétrolien / Ping

  1. Anis Rahmani: début des soucis judiciaires - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.