Les cours des céréales poursuivent leur progression

blé

Les prix des céréales poursuivaient leur progression mardi à la mi-journée, à un rythme toutefois moins soutenu que la veille, sur fond d’inquiétudes climatiques persistantes.

Sur Euronext, la tonne de blé tendre nouvelle récolte progressait de 50 centimes sur l’échéance de septembre à 216,25 euros, et de 50 centimes également sur l’échéance de décembre à 215,75 euros, pour près de 19.000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, reculait de 75 centimes sur l’échéance de juin à 242,50 euros et à l’inverse progressait de 75 centimes sur l’échéance d’août à 232 euros, pour plus de 500 lots échangés. Le marché demeure très volatil.

Lundi, après avoir ouvert en nette hausse, les prix avaient cédé du terrain en fin de journée. Au Brésil, le sec prédomine toujours et les cultures de maïs souffrent à l’aube de la saison sèche, laissant entrevoir, selon les analystes, une production pour le pays inférieure à 100 millions de tonnes.