Le Mouvement El Islah prône un discours « réaliste et responsable »

le mouvement El-Islah

Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini a indiqué samedi à Alger que sa formation politique adoptera, lors de la campagne électorale des législatives du 12 juin prochain un discours « réaliste et responsable » pour expliquer son programme qui prévoit des propositions « applicables sur le terrain ».

« Le Mouvement El Islah mènera la campagne électorale, qui débutera lundi prochain, à travers le territoire national sous le slogan +L’Algérie nouvelle, ensemble nous la bâtissons et tous, nous la protégeons+, en adoptant un discours réaliste et responsable afin d’expliquer le programme électoral qui prévoit des propositions socioéconomiques applicables sur le terrain », a précisé M. Ghouini, lors d’une conférence de presse.

A ce propos, il a précisé que la campagne électorale de son parti sera lancée depuis la wilaya d’Ain Defla, le premier jour et clôturée dans les wilayas du centre (Blida, Tipaza et Alger). Soulignant que le Mouvement El Islah « entrera en lice avec 43 listes de wilaya comptant 470 candidats et une seule liste à l’étranger », M. Ghouini a exhorté la classe politique à prôner, lors cette campagne, un discours politique unificateur valorisant les réalisations et traitant les insuffisances en vue de l’édification d’un Etat de droit et des institutions légitimes ».

Pour le président du Mouvement El Islah l’intérêt populaire pour les prochaines législatives « augmente de plus en plus, depuis la collecte des signatures », voulant pour preuve « la hausse du nombre des partis politiques et listes indépendantes en lice ».

« Les appels à une période de transition ne sont pas les bienvenus et c’est là, la position de la majorité de la classe politique, attachée au processus constitutionnel », a-t-il affirmé estimant que les prochaines législatives « donneront lieu à un Parlement représentatif qui se réfère à la volonté populaire ».

Par ailleurs, le président du Mouvement El Islah a appelé l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) à « veiller à la mise en place de tous les mécanismes à même de permettre au citoyen de faire un choix libre et régulier », révélant que son parti « est ouvert à des alliances avec les partis qui partagent sa conviction en vue d’opérer le changement et de parachever les chantiers de l’Algérie nouvelle ».

S’agissant de l’actualité internationale, le Mouvement El Islah a réaffirmé, par la voix de son président, « sa condamnation de la campagne sauvage de l’occupant sioniste à l’encontre du peuple palestinien », saluant « la position officielle de l’Algérie en faveur des causes justes de par le Monde, en tête desquelles la question palestinienne, une position maintes fois réaffirmée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », a-t-il conclu.

LIRE AUSSI Le patrimoine architectural kabyle à l’épreuve du temps et de la modernisation