Justice: Tebboune procède à des changements significatifs

justice

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a procédé à un remaniement partiel significatif au niveau du ministère de la Justice.

Le Président a mis fin, notamment, aux fonctions de directeur des affaires pénales et des grâces au ministère de la justice, exercées par Mohamed Bouchiouane. Celui-ci est appelé à réintégrer son grade d’origine.

Toujours dans le corps des magistrats, le président de la République a décidé de mettre fin aux fonctions de magistrats, exercées par les cadres suivants:

— Ali Bouaali ;

— Lakhder Zennani ;

— Omar Ghenam ;

— Foued Amira ;

— Salim Maatougui ;

— Ali Moussedak ;

— Amel Farida Zaâter ;

En revanche, le Président a nommé plusieurs autres cadres à des fonctions supérieures au niveau du département de la Justice. Il s’agit de:

— Mohamed Attou, sous-directeur de la formation et de l’information des magistrats ;

— Mourad Zeraoulia, sous-directeur de la gestion des corps du greffe ;

— Sofiane Khider, sous-directeur de la formation et du perfectionnement des personnels greffiers et administratifs.

— Boualem Rabhaoui, chef de département de l’administration et des moyens à la Cour suprême.

Lors de ses différentes interventions, le président Tebboune a longuement insisté sur le rôle de la justice qui doit être absolument assainie des tares du passé.

LIRE AUSSI Omari : amélioration du réseau de distribution du lait