Guelma : sept (7) recours introduits devant le tribunal administratif par les listes partiellement rejetées

ANIE

Sept (7) recours ont été introduits à Guelma devant le tribunal administratif par les listes partisanes et d’indépendants partiellement rejetées au terme de l’opération d’examen des dossiers de candidatures pour les élections législatives du 12 juin prochain dans la wilaya de Guelma, a appris mardi l’APS du délégué de wilaya de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE), Simaïl Frimeche.

Ces recours concernent six (6) listes rejetées partiellement car contenant des noms dont les candidatures ont été rejetées, a souligné M. Frimeche à l’APS qui a précisé que quatre (4) de ces listes sont partisanes et deux (2) d’indépendants. Sur ce total de recours présentés devant le tribunal administratif, six (6) ont été rejetés car infondés et un (celui du parti de la liberté et de la justice) a été accepté et a été décidé à son propos d’invalider la décision de l’ANIE, selon la même source qui a ajouté que quatre (4) des listes rejetées ont fait appel devant le conseil d’Etat.

Le délégué de wilaya de l’ANIE a rappelé que l’examen des dossiers de candidatures pour les prochaines législatives a donné lieu au rejet définitif de deux listes partisanes du parti du Mouvement El Infitah et du Front des citoyens libres motivé par l’insuffisance du nombre de formulaires de souscription de signatures collectés inférieur aux 25.000 signatures dans au moins 23 wilayas requis par la loi.

Selon le même responsable, le nombre de dossiers validés jusqu’à maintenant pour entrer en lice aux prochaines législatives dans la wilaya de Guelma est de 49 listes sur un total de 57 dossiers de candidature déposés dans les délais règlementaires et ce chiffre pourrait augmenter après le remplacement avant le 17 mai prochain par les listes partiellement rejetées des candidats rejetés.