Grâce présidentielle en faveur de détenus du Hirak : Combien y’a-t-il de détenus et qui est concerné ?

Par : Khelaf Ben

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a prononcé jeudi soir une grâce présidentielle en faveur d’une trentaine de détenus dont le jugement a été déjà rendu par la justice, en sus d’une soixantaine autres dont le jugement n’a pas été encore prononcé.

Ces personnes ont été interpellées lors des manifestations du Hirak, a précisé le Président Tebboune en signalant que cette grâce intervient à la veille du 2eme anniversaire du Hirak populaire, déclenché le 22 février 2019.

Les concernés par cette grâce présidentielle rejoindront leurs domiciles respectifs « dès cette nuit ou demain, vendredi », a affirmé le Président Tebboune.

Selon Zaki Hannache, jeune avocat et activiste au sein du Hirak, il y’a actuellement 67 détenus d’opinion.

Le Président a annoncé aujourd’hui la libération de 30 à 60 détenus du Hirak, « certains rejoindront leurs familles dès ce soir ou demain matin », a précisé M. Tebboune.

Les regards sont braqués à certains détenus d’opinion connus, tels le journaliste Khaled Drareni, Ali Ghediri, Brahim Laalami, Toufik Hassani et tant d’autres. La liste n’est pas encore rendu public, donc pas encore définie, et même les familles des détenus n’ont pas été informées d’une éventuelle libération.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis