Gouvernement suisse: reprise des négociations entre le Polisario et le Maroc, unique solution pour le règlement du conflit

suisse

BLe Conseil Fédéral Suisse a affirmé que les derniers évènements survenus dans le Sahara Occidental depuis le 13 novembre dernier témoignent de la nécessité de reprendre les négociations entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc sous les auspices des Nations unies, étant l’unique solution à même de parvenir à un règlement définitif du conflit.

La Suisse a insisté, par la voix de son Conseiller fédéral chargée des Affaires étrangères et des Finances, Ignazio Cassis, sur « la nécessité impérieuse » de désigner un nouveau envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU et de soutenir une solution politique permanente à ce conflit, indique l’Agence de presse sahraouie (SPS).

Réitérant que « les négociations sont l’unique solution à même de parvenir à un règlement définitif à la crise », la Suisse a exprimé sa disposition à apporter l’aide nécessaire dans le cas où elle sera solliciter par les deux parties du conflit et les Nations unis afin d’intervenir dans le processus de règlement. Le même responsable a rappelé également la disposition de la Suisse à poursuivre son soutien au processus des négociations, entamé en 2018 et abrité par la ville de Genève à deux reprises, réitérant la position de la Suisse vis-à-vis des derniers développements.

Les déclarations du responsable suisse interviennent suite aux événements survenus dans la région d’El Guerguerat après la l’agression marocaine contre des civils sahraouis le 13 novembre dernier qui constitue une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu, signé en 1991 par les deux parties du conflit.