Etats-Unis: le déficit commercial atteint un nouveau pic en mars

usa

Le déficit commercial des Etats-Unis s’est encore creusé en mars, atteignant un nouveau plus haut historique, à 74,4 milliards de dollars, sous l’effet d’une reprise rapide, a annoncé mardi le département américain du Commerce.

En mars, le déficit commercial a augmenté de 5,6% par rapport aux données corrigées du mois précédent, avec des importations en hausse de 6,3% à 274,5 milliards de dollars et des exportations en rebond de 6,6% à 200 milliards de dollars. Pour l’ensemble du premier trimestre, le déficit des biens et services a augmenté de 83,2 milliards de dollars, ou 64,2%, par rapport à la même période en 2020.

Mais si les importations ont augmenté de 62,2 milliards de dollars ou 8,5%, les exportations restent en retrait de 21,0 milliards de dollars ou 3,5% par rapport au premier trimestre 2020 qui comptait deux mois complets avant la propagation de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis. Les exportations se redressent plus lentement que les importations, car la reprise des économies des autres pays n’est pas aussi rapide que celle enregistrée aux Etats-Unis.

Le résultat a été une demande plus faible de produits américains. Parmi les exportations en hausse en mars, figurent les fournitures et les matériaux industriels, les biens d’équipements ou encore les biens de consommation. Le ministère a révisé en baisse le déficit commercial du mois de février à 70,5 milliards contre 71,1 milliards annoncé précédemment.