En bref: les news locales du 12 déc 2020

info locale

MOSTAGANEM

Les dernières précipitations ont renforcé les trois barrages (Chelliff, Kerada et Kramis) de la wilaya de Mostaganem par un apport de 8 millions de mètres cubes d’eau, a-t-on appris samedi du directeur des ressources en eau, Moussa Lebgaa, précisant la pluviométrie, enregistrée dans les deux dernières semaines, a dépassé 55 millimètres, augmentant le niveau d’eau du barrage de Oued Chellif de 18 à 24 millions m3, soit 50 % de sa capacité de stockage estimée à 50 millions m3. Le barrage de Oued Kramis d’une capacité totale de 45 millions m3 a enregistré un apport de plus de 1,6 million m3, après que son niveau a été complètement réduit dans les derniers mois et a été abandonné comme ressource pour approvisionner les habitants des communes-est de la wilaya de Mostaganem et de trois communes de la wilaya de Relizane en août dernier, a-t-on indiqué.

EL BAYADH

Un centre de stockage et de distribution de produits pétroliers situé à Chellala (sud de la wilaya d’El Bayadh) sera mis en service au mois de janvier prochain, a-t-on appris samedi auprès de la direction de l’énergie. Le chef de service hydrocarbures à la direction, Benali Noureddine a indiqué que cette structure s’étend sur une superficie de deux hectares avec une capacité de stockage de 5.000 mètres cubes de carburant répartis sur six grands réservoirs dont les travaux de réalisation ont été achevés, en attendant l’accomplissement prochain des procédures administratives. Une fois entré en service, ce centre assurera le stockage de 3.000 m3 de mazout, 1.700 m3 d’essence et 300 m3 de gaz pétrole liquéfié (Sirghaz), a-t-il fait savoir, soulignant que cette infrastructure d’un coût de 680 millions DA au titre de l’investissement privé devra contribuer à assurer l’approvisionnement régulier et permanent de 23 stations service dans la wilaya et générer 80 emplois.

TAMANRASSET

Un lot d’équipements médicaux nécessaires à la lutte contre la pandémie du Covid-19 a été remis samedi à l’établissement public hospitalier (EPH) Mesbah Baghdad de Tamanrasset à l’initiative de la fondation Amel-El-Djazaïer de lutte contre le cancer et l’association algéro-française de solidarité et d’humanité, consistant en 36 colis d’équipements de prévention et de lutte contre la Covid-19, dont des bavettes, masques et produits de désinfection, en sus de fauteuils roulants, de deux lits et d’autres produits médicamenteux. Le secrétaire général (SG) de la wilaya de Tamanrasset, Tewfik Lâouir, a souligné que ce don qui « traduit les valeurs sacrées de solidarité et de cohésion entre les fils de la société algérienne, devra atténuer sensiblement les souffrances des malades et assister les corps médicaux leur permettant de mener leurs missions dans de meilleures conditions ». L’infectiologue et membre de la commission nationale scientifique de veille et de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr. Ilyes Akhamoukh, a indiqué que les moyens et équipements reçus « devront renforcer les efforts déployés en matière de lutte contre cette pandémie, notamment dans les régions enclavées dans le grand Sud du pays ». De son côté, le directeur de l’EPH, Abdelkader Bika, a salué le partenariat avec les acteurs de la société civile pour la promotion des prestations médicales, avant de faire savoir que cette action de solidarité  »a été favorablement accueillie par le personnel de l’hôpital ». Le coordinateur de cette action, Tewfik Boughali, a, pour sa part , indiqué que cet élan de solidarité « traduit l’attachement de la communauté algérienne établie à l’étranger aux valeurs de fraternité et de citoyenneté », avant de dévoiler que d’autres actions similaires seront organisées durant les prochains mois. Les représentants de la société civile de Tamanrasset ont, pour leur part, mis en valeur cette initiative des deux associations consacrant « l’esprit de solidarité entre les Algériens ».

SAIDA

Plus de 240 logements publics locatifs (LPL) seront distribués dans la daïra de Hassasna (Saïda) en début d’année 2021, a-t-on appris samedi auprès des services de la wilaya. Il s’agit de190 logements dans la commune de Maâmoura et 51 autres dans la commune de Hassasna, a-t-on indiqué, soulignant que les deux sites urbains ont fait l’objet d’opérations d’aménagement extérieur à travers leur raccordement aux différents réseaux, notamment d’alimentation en eau potable, d’assainissement et de l’éclairage public, en plus de la construction des trottoirs et le revêtement des routes. La wilaya de Saïda compte, globalement, un programme de logements publics locatifs de 15.236 unités dont 10.524 ont été réalisées et le restant est en cours, a-t-on indiqué à la direction du logement.