EL TARF: UNE OPERATION DE CONTREBANDE AVORTEE A BOUHADJAR

Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daira ont avorté lundi vers 10 heures une opération de contrebande à Bouhadjar située à l’extrême sud Est de la wilaya, frontalière avec la Tunisie sœur. Lors de l’arrestation des mis en cause dans cette affaire, les policiers ont récupéré des produits chimiques « mercure blanc », des chefs-d’œuvre artistiques et archéologiques, des pierres précieuses.

Les mis en cause sont originaires de la wilaya de Jijet et sont âgés entre vingt et trente ans. Notons au passage que les pièces précieuses pesant 352 g, des objets artistiques et archéologique datent de périodes anciennes. Aussi, les policiers ont agi en exploitant des informations en provenance de leurs sources à Bouhadjar une daira des plus enclavée de la wilaya ayant un réseau routier des plus défectueux par comparaison aux autres dairates composant la wilaya d’El Tarf.

Deux contrebandiers ont été interceptés. Ces derniers étaient à bord d’un véhicule utilitaire qui a été mis en fourrière. Conduits au poste de police des dossiers judiciaires ont été constitués renforcés de pièces à conviction, puis ils ont été traduits devant le tribunal de la même localité qui a pris à leur encontre des décisions.

Le magistrat instructeur a décidé de les interner à la prison de Ain Khiar retenant contre eux plusieurs chefs d’inculpation. TAHAR BOUDJEMAA

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis