El Tarf: une conférence dédiée à Malek Bennabi

malek bennabi
Par Tahar BOUDJEMAA
La direction de la culture de la wilaya d’El Tarf a organié une conférence dédiée à la mémoire du penseur algériene Malek Benabi décédée en 1973 suivi en Algérie et à travers le monde musulman par plusieurs fans.
La conférence a été annoncée une semaine avant son organisation par la direction. Plusieurs jeunes bien qu’ils ne l’aient pas connu de son vivant épousent parfaitement sa pensée civilisationnelle et ses idées puisées de la pensée islamique. Les orateurs qui se sont ralliés sur les planches de la bibliothèque de lecture communale ont évoqué à maintes reprises les idées de ce penseur algérien et suggéré à la direction de la culture de multiplier ces rencontres en invitant des universitaires et des conférenciers  de renom afin de pouvoir expliquer à la génération montante tous les écrits de ce érudit qui n’a cessé de traiter et de parler longuement de la pensée islamique et du monde musulman d’une manière générale.
Cette rencontre a été organisée en collaboration étroite avec l’association   »Sinaat El Ghad ».  Une dizaine d’experts ont répondu à l’invitation du directeur de la culture en l’occurence  » Adel Safi » venus plus particulièrement de plusieurs wilayas de l’est Algérien ainsi que des étrangers du monde musulman notamment des qataris qui s’intéressent aux pensées de ce grand penseur maghrébin ayant tiré sa révérence en janvier 1973 seulement.  Selon le directeur de la culture et le président de l’association  » Billal Benghita  » Ses concepts sont encore d’actualité et ont trait comme rapporté dans le livre de l’auteur   »vocation de l’Islam » à l’importance d’accoupler la science et conscience, l’éthique et la technique, la physique et la métaphysique afin de réaliser un monde selon la loi de ses causes et l’impératif de ses fins ».
Lors de cette rencontre la première du genre, les orateurs ont évoqué en donnant des précisions la décadence du monde musulman » Malek benabi le fils de la ville des ponts est un penseur d’une grande référence qui a étudié les problèmes de civilisation en général et ceux du monde musulman en particulier. Il est issu d’un double courant culturel… Bennabi  a  à son actif plus d’une vingtaine d’ouvrages traitant de civilisation, de culture, d’idéologie, de problèmes de société ainsi que d’autres sujets tels le phénomène coranique et les raisons de la stagnation de la société musulmane en particulier. Toutes ces idées ont été traitées devant un public qui a apprécié cette rencontre animée  par les orateurs universitaires et les divers invités. par M. Adel Safi directeur de la direction de la culture d’El Tarf.
Selon Malek Bennabi,  la colonisation est une régression dans l’histoire humaine. C’est un retour à l’âge romain, après l’expansion de l’empire musulman qui fut, cependant, une expérience d’un nouveau genre dans l’histoire etc …  Dans l’évocation de l’islam, ce penseur a souligné que l’Europe rationaliste, qui a créé la machine, se voit incapable de poser correctement les problèmes humains. Tout rapport non mesurable échappe à sa science parce qu’il échappe à sa conscience. On sait façonner la matière mais on ne sait pas la rendre utile à l’homme. Le processus de production en Europe ne définit pas l’objet par rapport à l’homme mais définit l’homme-outil en fonction de l’objet fabriqué. Malek Bennabi demeure une référence qu’il faut souvent consulter pour en tirer des conclusions sur des phénomènes de société…. Enfin soulignns que cette conférence a été appréciée par les nombreux participants soulignant l’importance de leur organisation pour éclairer les futures générations.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis