EL TARF SESSSION APW CONSACREE AU COVID19

coronavirus

  Par Tahar BOUDJEMAA

La deuxième session de l’assemblée populaire de la wilaya a accordé une importance capitale à la situation sanitaire que vit le pays depuis le mois de mars dernier. Lors des débats, l’accent a été mis sur les moyens de lutte contre la pandémie qui a fait trembler le monde tuant plus d’un million  Le rapport présenté par le wali sur la situation a souligne que le secteur sanitaire a mobilisé pas moins de 126 lits qui ont permis d’accueillir les premiers contaminés. L’orateur a noté au passage que cinq cent autres lits peuvent être mobilisés en cas d’aggravation de la situation sanitaire à travers la wilaya.

Le premier responsable de cette wilaya frontalière en l’occurrence M. Harchouf Benarrar qui avait suivi avec une grande attention la situation a indiqué dans son rapport que tous les moyens de lutte ont été mis en œuvre et remis entre les mains de la DSP afin de contrecarrer l’épidémie dont le virus est encore plus virulent. Le wali qui s’exprimait à l’ouverture de cette deuxième session ordinaire de l’APW consacrée à la pandémie a salué les efforts consentis par l’Etat et les services sanitaires pour endiguer la pandémie notamment le staff médical et paramédical.

Il a en outre rappelé les nombreuses visites effectuées pour s’enquérir des conditions des prises en charge des contaminés et les conditions dans lesquelles travaillent médecins et paramédicaux, rappelant les campagnes de sensibilisation menées par les services de sécurité. Il a rendu un vibrant hommage aux bénévoles et les initiateurs des opérations de désinfection des place publiques, des institutions et surtout celles ayant été  consacrées au  hôpitaux civiles «  El Kala, Bouhadjar, Besbes et El Tarf » Les efforts déployés dans ce domaine par l’Etat ont permis à la wilaya de bénéficier lors des diverses visites ministérielles une enveloppe conséquente de plus de 550 millions de dinars consacrée pour le renforcement des ressources en eau et plus de six milliards de dinars pour l’amélioration de l’énergie électrique qui connait des hauts et des  bas. Les coupures intempestives sont monnaie courante et plusieurs fois par jour. Malgré les diverses difficultés rencontrées sur le terrain de la pandémie, les responsables à tous les niveaux ont concrétisé 199 opérations qui ont consommé globalement 80 millions de dinars.

Le budget préliminaire pour 2021 qui se chiffre à 558 millions de dinars a été approuvé à l’unanimité.  Enfin notons qu’au cours de cette séance, cette dernière s’est caractérisée par un grand hommage rendu au bâtonnier «  Amour Brinis » emporté au mois de juillet par le Covid 19. Ce dernier est un défenseur acharné des hommes de la presse, un démocrate qui a consacré toute sa vie à aider les pauvres et les opprimés. De son vivant, le bâtonnier Brinis Ammour qui a débuté dans la profession dans  les années 90 s’est toujours porte présent pour défendre gracieusement les journalistes estés par des responsables au niveau de la wilaya à cause de leurs écrits et ce  depuis 2006 jusqu’à sa mort juillet 2020.

Les membres de l’APW  présents sont entrés en conclave pour statuer sur le sort de deux membres ayant des démêlés avec la justice  » un membre de la formation du PT et une membre de la formation d’El Moustakbel.

Au six décembre dernier, la wilaya avait frôlé la barre des 1100 contaminés soit une augmentation de presque cinquante pour cent en trois mois. Les statistique du mois de septembre avaient donné 526 cas de contaminés et un décès seulement.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis