EL TARF RENCONTRE SUR LA PRESERVATION ET LA VALORISATION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE

artisanat

Par Tahar BOUDJEMAA

La directrice de recherches préhistoriques du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH), Latifa a donné en début de semaine a animé en présence d’un grand public une étude portant sur la sensibilisation sur le patrimoine relégué au second plan. Mme Sari a insisté sur la valorisation de ce patrimoine et a appelé les responsables ainsi que les présents à contribuer par n’importe quel moyen à le préserver. Dans un autre chapitre, elle a mis l’accent sur la nécessité de sensibiliser la population de cette wilaya historique qui renferme sur son territoire beaucoup de vertiges historique et préhistorique.

Elle a appelé les élus locaux à multiplier les actions de sensibilisation. L’étude en question s’inscrit dans un cadre précis la valorisation économique, la valorisation du patrimoine et à sa préservation. La directrice a souligné en présence des présents que ce patrimoine renvoie impérativement à une histoire récente ou préhistorique. Lors son intervention fortement écoutée, l’oratrice a polarisé l’attention favorisant ainsi l’approche participative pour pouvoir sensibiliser les citoyens sur cet important acquit.

Elle a souligné que cette action demeure encore insuffisante. La rencontre à laquelle participe la directrice en présentant une étude sur le patrimoine est organisée par l’association culturelle de wilaya  »Amel » pour la promotion du patrimoine touristique, vise, selon son président Mourad Farhi, et le directeur local de la culture et des arts en l’occurrence Adel Safi Cette rencontre vise à mettre en place des passerelles de communication entre les citoyens et les secteurs spécialisés dans le domaine archéologique et la recherche anthropologique afin de  »mieux connaître le passé de cette wilaya. Cette intention a pour unique objectif de pousser les habitants de cette wilaya frontalière à participer à la préservation et la valorisation de ce patrimoine important ».

Notons que la manifestation permet aux populations et associations intéressés par les actions dans le domaine de la protection du patrimoine, d’être  »au fait des efforts déployés dans ce domaine et de connaître les opportunités offertes en matière de valorisation économique du patrimoine culturel ». Il est à signaler que la rencontre en question a un programme étoffé où deux autres exposés ont été donnés par d’imminents chercheurs. Ces activités ont porté notamment sur des communications ayant pour titres : traitant du « potentiel naturel et littoral de la wilaya d’El Tarf » et « poterie entre patrimoine et moyen de développement économique entre le passé et le présent ».

Un riche débat a suivi les deux communications au niveau de la bibliothèque Belgacem Mabrouka. Des universitaires ont participé le débat. Enfin, la rencontre s’est soldée par l’organisation d’une visite guide concocté en accord avec la direction de l’éducation, de la culture et des arts, la formation professionnelle et l’association « Amel ». El Tarf cette wilaya de l’arrière pays compte à son actif plusieurs sites archéologiques se trouvant au niveau des sept dairas qui composent la wilaya d’El Tarf. On les trouve à Bouhadjar, Zitouna, El Aoioun, Chefia ( Hakoura) etc…

Tahar BOUDJEMAA