El Tarf: production prévisionnelle de 12.000 quintaux de liège

liege

Une récolte de près de 12.000 quintaux de liège est attendue cette année dans la wilaya d’El-Tarf, a indiqué, dimanche, la Conservation locale des forêts. Dans une déclaration à l’APS, le conservateur local des Forêts, Mounder Ounada a fait savoir que cette année, il est prévu une récolte de 12.000 quintaux (qx) de liège sur une superficie globale de l’ordre de 3.264 hectares, ajoutant que 60% de cette récolte prévisionnelle proviennent du liège de reproduction et le reste du liège mâle ou de mise en valeur.

La campagne de récolte de liège sera lancée à partir du mois de juin prochain, a-t-on fait savoir, signalant que cette opération s’effectuera conformément à un contrat conclu avec l’Entreprise régionale du génie rural Babors de Jijel. Pas moins de 200 emplois sont prévus dans le cadre de la campagne de démasclage (enlèvement de l’écorce des arbres), a indiqué M. Ounada. Dix neuf (19) chantiers seront également ouverts au niveau des différentes subéraies, principalement dans les localités frontalières réputées pour leur liège de montagne à l’image de Bougous, Bouhadjar, Souarekh et Ayoune. Tout en précisant que le montant généré par la vente des produits récoltés avoisinera plus de 80 millions de DA, la même source a rappelé que ce produit forestier est employé depuis fort longtemps dans différentes industries et » demeure aujourd’hui très recherché pour ses critères de haute qualité de plasticité et de transformation malgré la technologie avancée de la matière plastique ».

L’exploitation du liège se fait par rotation de 10 à 12 ans par séries (ou coupons) réglés dans les subéraies aménagées et suivant leur fertilité. Aussi, sa récolte et son prélèvement obéissent à certaines techniques bien définies et nécessitent une main d’œuvre qualifiée, a-t-on souligné. Le chêne liège demeure parmi les principales essences forestières de cette région avec une subéraie couvrant plus de 74.000 hectares, soit 57% de la superficie forestière de la wilaya d’El Tarf, estimée à 165.000 hectares, a affirmé le conservateur local des forêts en rappelant que toutes les  »conditions nécessaires » ont été mobilisées pour assurer le succès de la campagne de récolte de liège qui se poursuit habituellement jusqu’au mois de septembre de chaque année.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis