EL TARF LE WALI INSPECTE LES CHANTIERS EN VOIE DE REALISATION

Par Tahar BOUDJEMAA
Le wali de la wilaya d’El Tarf multiplie ses sorties sur le terrain. Mardi 22 septembre 2020, il s’est rendu dans la daira de Bouhadjar située au sud-est, distant du chef lieu de la wilaya El Tarf. Le premier responsable de la wilaya était accompagné d’une importante délégation composée des directeurs exécutifs, du président d’APW par intérim et de plusieurs autres collaborateurs. Il a fait halte au niveau de plusieurs projets en voie de réalisation entrant dans le cadre du développement local. Bouhadjar une daira composée de quatre communes compte un très grand nombre de zones d’ombre pour une population estimée à plus de cinquante cinq mille habitants. L’importante délégation a tout d’abord inspecté le chantier de la RN84 qui relie El Tarf à la wilaya de Souk Ahras en passant par plusieurs communes notamment Metrouha, Zitouna, Ain Kerma, Bouhadjar. M. Harchouf a sommé le chef de ce projet de le finaliser avant l’arrivée des grandes pluies et de veiller sur la qualité des travaux. Il a en outre donner ordre de renforcer le chantier en ouvrier afin d’accélérer les travaux. Notons que sur ce tronçon plusieurs éboulements ont été enregistrés. Ensuite, la délégation s’est rendu dans la mechta dite Mzaz Lahmar où le wali a engagé un dialogue franc avec les habitants en enregistrant toutes les préoccupations des citoyens. Le logement, le raccordement au réseau électrique et d’eau potable, l’emploi et l’enclavement reviennent comme un leitmotiv d tout au long de la discussion. Le premier responsable de la wilaya en compagnie des présidents d’APC d’Ain Kerma faisant partie de zones d’ombre aussi a écouté avec attention les doléances de la cité des 280 logements notamment, le manque de ramassage scolaire, d’électricité, de routes carrossables de Kef Saboun. IL a instruit les responsables de répondre aux doléances des citoyens de toutes les communes afin d’améliorer leur quotidien. Enfin la délégation conduite par le wali s’est rendu au domicile de notre confrère du journal « El Mass » le correspondant « Sadouki Mohamed » domicilié à Bouhadjar pour s’enquérir de sa santé qui s’est dégradée ces derniers jours.
Tahar B
DREAN EL TARF SAISIE DE PLU

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis