EL TARF CONSEIL DE WILAYA CONSACRE A LA RENTREE SOCIALE

Le wali de la wilaya d’El Tarf Harchouf Ben arrar a présidé dimanche une importante réunion consacrée à la nouvelle rentrée scolaire. Etaient présents à ce premier conclave ayant regroupé la majorité écrasante des directeurs exécutifs ainsi que le président par intérim de l’APW M. Mourad Snani et le secrétaire général de la wilaya M.Benflis Mabrouk. Le premier responsable a appelé les choses par leurs noms en élevant le ton à l’encontre de responsable qui se permettent de fournir des chiffres erronés ne reflétant guère la réalité sur le terrain. Il a en outre lancé un avertissement à l’encontre de ceux que se permettent de léguer des chefs de bureau ou de service pour assister les réunions réservées au conseil de wilaya et autre. Ceci démontre a dit M. Harchouf wali le manque de sérieux ajoutant que certains exécutifs ignorent complètement la situation de leur secteur.

Par ailleurs, le wali a dans un air de colère lancé des fléchettes envers les secrétaires généraux défaillant dans leur mission laissant souvent le président d’APC nageait seul dans les innombrables problèmes qui ont des répercutions néfastes sur le quotidien des citoyen. L’orateur n’a pas aménagé plusieurs responsables « chefs de daira, président d’APC en indiquant que presque tous les édiles de la wilaya sont traînés devant les tribunaux à cause de la mauvaise gestion, de marchés octroyés non conformes au cahier de charge. Plusieurs autres sujets d’importance capitale ont été notamment traités lors de ce regroupement de plus de six heures. Les directeurs exécutifs présents ont présenté des rapports relatifs à leur secteur.

Pour sa part le DE a dit en substance que tout est fin près pour accueillir les jeunes potaches. Pour les insuffisances enregistrées il a répondu que tout a été rattrapé. Le directeur de la formation professionnel a prévu la rentrée pour le 15 novembre prochain. Le wali lui a suggéré de s’occuper des habitants ruraux en faisant un planning de spécialité en concertation avec les postulants à la formation professionnelle.

Des mesures sont déjà prises pour l’organisation du referendum sur la Constitution du mois novembre prochain où il est indispensable d’actualiser les listes électorales. Le wali a mis l’accent sur l’amélioration du quotidien des Zones rurale en réglant leurs nombreuses préoccupations avant l’hiver. Enfin, le premier responsable de la wilaya d’El Tarf a lancé un ultimatum pour les chefs de daira et gestionnaires d’établissements qui n’ont pas actualisé les listes afin d’octroyer les cinq mille dinars par enfant aux pères nécessiteux. Le rapport de la directrice de santé indique que la wilaya enregistre plus de cinq cent cas.

Ces derniers selon Mme Zouizi sont dus à des mouvements de personnes et l’inobservation par plusieurs citoyens des mesures préventives sanitaires. S’agissant du ramassage scolaire, le directeur du secteur du transport a souligné que des conventions avec des promoteurs ont été déjà réalisées.

Tahar BOUDJEMAA

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis