Déclassement des terres agricoles: plusieurs wilayas concernées

Agriculture

Par Rabah Kahouadji

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a présidé, le mercredi 11 mars 2020, une réunion du gouvernement consacrée à l’examen de trois projets de décrets exécutifs relatifs à trois secteurs dont celui de l’agriculture et du développement rural.

Dans ce cadre,le gouvernement a entendu un exposé du Ministre de l’agriculture et du développement rural relatif à un projet de décret exécutif portant déclassement de parcelles de terres agricoles destinées à la réalisation de logements et d’équipements publics au niveau de certaines wilayas.

Ce texte vient répondre à un besoin exprimé par certaines wilayas ayant sollicité le déclassement, à titre exceptionnel, des parcelles de terres agricoles de faible valeur agronomique à l’effet d’accueillir des projets de logements et d’équipements à caractère public.

Alors que le ratio national en terres agricoles est, actuellement , à moins de 0,20 hectare par habitant considéré comme très faible au niveau mondial (0,30 ha/habitant au Maroc et 0,46 en Tunisie), on se demande pourquoi on applique pas la stricte réglementation au lieu d’implanter des projets d’habitat ailleurs que sur des terres à vocation agricoles.

Il faut savoir qu’une loi spécifique à la protection des terres agricoles adapté à la conjonction actuelle et aux défis futurs, réglemente la classification et le déclassement des terres en question.

LIRE AUSSI COVID-19: les appels de Djezzy vers le 3030 sont gratuits

1 Rétrolien / Ping

  1. Coronavirus: premier cas de décès enregistré en Algérie - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.