CNJA: la situation précaire des journalistes

communiqué de presse

presse algérie

Le conseil national des journalistes Algériens (CNJA) s’est réuni jeudi 19 décembre 2019 à la maison de la presse de Kouba dans une session extraordinaire consacrée à l’étude des questions socioprofessionnelles et organisationnelles mais aussi les derniers évènements qui ont marqué notre pays.

Lors du débat, le CNJA a encore une fois évoqué la situation de la presse Algérienne et la nécessité d’engager rapidement des réformes profondes basées sur un dialogue serein afin de hisser la presse Algérienne vers plus de professionnalisme comme cela est de mise à l’international.

Le CNJA continue d’enregistrer malheureusement une situation précaire des journalistes. Ces derniers continuent de subir des coups et  les conséquences de l’anarchie qui règne dans le secteur depuis des années.

Le ministère de la communication ainsi que les institutions habilitées sont plus que jamais interpellés afin de se pencher sur les véritables problèmes du secteur des médias en prenant en considération dans toute réforme qui serait engagée les attentes des journalistes qui vivent une situation inédite du fait de l’exclusion et de la marginalisation sociale.

Par ailleurs le CNJA constate avec joie l’engouement des hommes et des femmes du secteur qui ont accueilli avec beaucoup d’espoir le lancement des adhésions au sein de notre organisation.

Le CNJA tient à exprimer sa grande satisfaction face à cet engouement de nos collègues à travers tout le pays. Nous tenons à cette occasion à rappeler en outre que les portes du syndicat resteront toujours ouvertes parce que nous estimons que tout le monde doit être associé pour surmonter nos innombrables difficultés.

Notre objectif est la construction d’une organisation structurée dont profiterons tous mais aussi dont profiteront les nouvelles générations de journalistes qui arrivent sur le marché du travail.

Ceci étant et en prévision de l’installation des bureaux de wilaya, le CNJA appelle tous les confrères à rester unis et solidaires pour édifier un avenir meilleur et surmonter tous les obstacles dressés du fait des mauvais choix et des mauvaises politiques imposées à notre secteur depuis des années.

LIRE AUSSI Agriculture/1600 PME bénéficieront de projets de développement rural

Le conseil national des journalistes Algériens  est régulièrement mis au courant de  tous ces conflits qui surviennent au sein des entreprises de presse, tout comme il tient à informer que le CNJA suit aussi les arrestations et les poursuites judiciaires engagées à l’encontre de certains journalistes.

Le CNJA utilisera tous les moyens légaux pour protéger le journaliste pour l’exercice de son métier  en toute liberté et professionnalisme.

Pour ce qui est des derniers événements qui ont marqué notre nation, le CNJA salue la réussite du rendez-vous électoral du 12 décembre 2019 et présente ses félicitations à tout le peuple Algérien en espérant que cette élection sera un prélude à l’instauration d’un état de droit  et d’un état fort pour répondre aux aspirations du peuple.

Le CNJA tient aussi à cette occasion à présenter ses félicitations au nouveau président élu, M Abdelmadjid Tebboune qui aura la lourde tâche de s’attaquer à de nombreux dossiers qui engagent l’avenir de toute l’Algérie.

Enfin le conseil national des journalistes Algériens qui a contribué avec toutes les forces nationalistes afin de surmonter la crise qui a frappé notre pays, espère vivement que le discours porteur d’espoir du nouveau président élu sera appliqué sur le terrain en particulier pour ce qui est du volet qui concerne la presse et les médias en mettant en place des mécanismes avec l’association des journalistes et des professionnels du secteur.

LIRE AUSSI Recyclage des déchets : une perte sèche de 38 milliards de dinars pour l’Algérie