Chlef : formation dans le ramendage des filets de pêche au profit de femmes au foyer

pêche

Une formation dans le ramendage des filets de pêche, a été lancée au profit d’une quarantaine de femmes au foyer au niveau du Centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) de Sidi Okacha (50 km au nord de Chlef), a-t-on appris, lundi, auprès de la direction locale de la formation et de l’enseignement professionnels.

« Le CFPA de Sidi Okacha a lancé la formation du premier groupe de femmes, spécialisé dans le ramendage des filets de pêche, dans le cadre d’une convention signée avec la direction de la pêche et des ressources halieutiques et la Chambre de la pêche », a indiqué, à l’APS, le chef du service de formation continue et du partenariat, Abdelkader Benhassane.

Cette initiative, première du genre, est inscrite au titre des efforts d’encouragement de la femme au foyer à « contribuer à la production et à la création de postes d’emploi » et de « préservation de ce métier où il est enregistré un recul de la main d’oeuvre qualifiée », a-t-il fait savoir.

Les stagiaires concernées par cette formation d’une durée de trois mois, se verront inculquer les techniques de ramendage et montage des filets de pêche, par un enseignant spécialisé et un marin professionnel, avant de suivre un stage au niveau de la Chambre de pêche, dans la spécialité de marin qualifié, considérant que les professionnels de ce métier, sont qualifiés pour exercer cette activité (ramendage de filets de pêche) en mer et pas seulement chez eux, ou au niveau de leurs ateliers, a expliqué M. Benhassane.

Par ailleurs et afin de garantir la pérennité de la ressource halieutique et de préserver la réserve piscicole, des inspecteurs de la pêche et de l’aquaculture à Chlef effectuent des opérations de contrôle et de sensibilisation concernant le matériel de pêche interdit d’importation, de fabrication, de possession et de vente aux patrons des bateaux et aux armateurs, notamment concernant les filets de pêche non conformes à la réglementation, dont les « chaluts pélagiques » et les « chaluts de fonds », dont la maille étirée est inférieure à 20 millimètres.