Blida: tout sur la visite de Abdelaziz Djerad

djerad à blida

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a inspecté lundi à l’hôpital Frantz Fanon de Blida, un nouveau service de réanimation mis en service récemment pour la prise en charge des personnes infectées par le coronavirus.

Cette nouvelle unité de réanimation des personnes atteintes de coronavirus, qui devait initialement abriter un service ORL, dispose de 60 lits équipés d’appareils respiratoires modernes et prend en charge actuellement 26 malades.

A l’hôpital Frantz Fanon qui accueille plusieurs cas confirmés de nouveau coronavirus, M. Djerad a observé une minute de silence à la mémoire des victimes de cette pandémie.

Mettant en avant les efforts considérables que ne cessent de déployer les équipes médicales pour la prise en charge des malades, le Premier ministre a rendu hommage à l’ambulancier de l’hôpital de Boufarik, décédé de ce virus en accomplissant son devoir professionnel, ainsi qu’au Pr. Si Ahmed, décédé ce matin.

LIRE AUSSI Djezzy livre les équipements médicaux pour la lutte contre le Covid-19

Accompagné du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Kamel Beldjoud et de celui de la Santé, de la Population et de la Réf orme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, le Premier ministre a en outre salué l’esprit de patriotisme et le professionnalisme dont font preuve tous les éléments du corps médical, public et privé, « pilier de notre système sanitaire ».

« Je vous affirme, sans exagération aucune, que vous êtes à l’avant-garde de la défense et la véritable armée du système de santé dans notre pays », a-t-il lancé à l’adresse de ces professionnels de la santé.

La wilaya de Blida enregistre le plus grand nombre de cas confirmés au Covid-19.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait décrété le confinement total, pour une durée de dix jours,  pour la wilaya de Blida pour limiter la propagation du virus dans cette wilaya.

Djerad s’incline devant la mémoire des victimes du Covid-19

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad s’est incliné lundi à Blida devant la mémoire des victimes du nouveau coronavirus (Covid-19) qui a fait jusque là 31 morts, mettant en exergue les efforts consentis par les staffs médicaux pour la prise en charge des malades.

A l’hôpital Frantz Fanon qui accueille plusieurs cas confirmés de nouveau coronavirus, M. Djerad a observé une minute de silence à la mémoire des victimes de cette pandémie.

LIRE AUSSI UGTA: décès à Paris de Salah Djenouhat

Mettant en avant les efforts considérables que ne cessent de déployer les équipes médicales pour la prise en charge des malades, le Premier ministre a rendu hommage à l’ambulancier de l’hôpital de Boufarik, décédé de ce virus en accomplissant son devoir professionnel, ainsi qu’au Pr. Si Ahmed, décédé ce matin.

Le Premier ministre est accompagné, durant cette visite, par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud et le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abderrahamane Benbouzid.

La wilaya de Blida enregistre le plus grand nombre de cas confirmés au Covid-19. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait décrété le confinement total, pour une durée de dix jours,  pour la wilaya de Blida pour limiter la propagation du virus dans cette wilaya.

« nous ne laisserons aucun Algérien sans assistance »

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé lundi à Blida que l’Etat « ne laissera aucun Algérien sans assistance » dans la conjoncture que traverse l’Algérie en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) qui a fait 31 morts à ce jour.

Lors d’une visite à l’hôpital Frantz-Fanon, M. Djerad a assuré que « grâce aux mécanismes de solidarité mis en place par l’Etat associés à l’élan spontané de solidarité des citoyens dans la wilaya de Blida et à travers l’ensemble du territoire national, aucun Algérien ne sera laissé sans assistance ».

Et de souligner que l’Etat algérien « en dépit de la situation financière difficile que connaît le pays en raison de la chute des cours du pétrole, n’abandonnera aucune famille algérienne, où qu’elle soit, dans les montagnes, dans les villes, dans les villages ou dans les régions sahariennes ».

Djerad a rappelé, dans ce cadre, la mise en place de mécanismes de solidarité avec des démembrements locaux, pour répondre aux besoins des familles confinées et prendre en charge les travailleurs journaliers, qui ne peuvent du fait du confinement percevoir des revenus.


LIRE AUSSI Coronavirus : Djerrad appelle les algériens  à la vigilance


« La conjugaison de nos efforts et notre union, nous permettra de faire face à cette crise sanitaire », a-t-il ajouté

Admettant l’existence d » une crise sanitaire », M. Djerad a rassuré les citoyens quant à l’absence « d’une quelconque crise alimentaire ou d’approvisionnement », assurant que le Gouvernement avait pris « toutes les dispositions en vue d’assurer un approvisionnement permanant et suffisant des marchés en différents produits agricoles et alimentaires ».

Rassurant encore les citoyens, M. Djerad a indiqué que l’Algérie « est, Dieu merci, à l’abri de toute pénurie de denrées alimentaires. De même pour nos moyens de production qui pourront répondre aux besoins alimentaires à long-terme ».

L’Etat a prouvé qu’il était en mesure de garantir la disponibilité des produits alimentaires à tous les citoyens, a souligné le Premier ministre.

1 Rétrolien / Ping

  1. Sonatrach: nomination de 8 vice-présidents - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.