AXA Algérie: l’Etat devrait dissoudre l’assureur français (mise à jour)

Le résultat net de l’assureur français Axa continue de s’afficher dans la colonne négative pour la énième fois en Algérie. Cette fois-ci, le bilan est de – 2.181 milliards de dinars.

Pourtant l’assureur a réalisé au cours de l’exercice 2016, un chiffre d’affaire de 6.5 milliards de dinars.

Le capital société est réparti entre la société française (49%) et la partie algérienne (15% pour la BEA et 36% pour le FNI) à hauteur de 51%.

Aux yeux de la loi, cette société devrait être dissoute du fait qu’elle a cumulé un déficit sur cinq années successives et a pratiquement consommé plus de 90% de son capital social.

L’assureur tente actuellement de booster ses chiffres par campagnes promotionnelles, mais il ne semble pas convaincre la clientèle potentielle des produits qu’il propose.

LIRE AUSSI Djezzy: recul dans les principaux indicateurs