Aïn-Temouchent: des projets pour la maintenance de 200 km de routes

temouchent

Le secteur des travaux publics d’Aïn-Temouchent entreprend la réalisation de plusieurs projets de maintenance de 200 km du réseau routier, afin de réhabiliter plusieurs axes, notamment ceux situés dans les zones d’ombre, a indiqué le directeur local du secteur, Saïd Si Chaïb.

A ce propos, une enveloppe budgétaire de 1,6 milliard de dinars a été dégagée pour réaliser trois opérations de développement concernant la maintenance des routes sur une distance de 200 km sur l’ensemble des 28 communes de la wilaya, a souligné le même responsable.

Ce programme en cours de concrétisation revêt une grande importance et vise à réhabiliter de nombreux axes n’ayant pas bénéficié d’opérations de maintenance depuis de nombreuses années, en plus de rompre l’isolement de nombreuses agglomérations classées comme zones d’ombre, selon la même source. Dans le même contexte, les communes de la daïra d’Oulhaça (Sidi Ouriache et Oulhaça), qui abritent le plus grand nombre de zones d’ombre de la wilaya, ont bénéficié d’un programme de maintenance de 41,8 km de routes pour un montant de 296,3 millions DA.

D’autre part, la direction des travaux publics prend en charge des projets de développement concernant la réalisation de quelques ouvrages d’art pour assurer la circulation sur plusieurs axes routiers qui, généralement, enregistrent des coupures lors de la saison hivernale en raison des inondations des oueds les traversant. Ainsi, trois ponts sont en cours de concrétisation au niveau des routes menant vers les villages de Sidi Belhedane, Hamiane, Khechaïa, classées comme zones d’ombre de la commune d’Oued Sebbah, a-t-on indiqué.