Zeghmati : les procès de la corruption seront publics

zeghmati

Dans un discours prononcé lors de la cérémonie d’installation de Fayçal Bourebala, dans ses nouvelles prises de fonction en tant que Directeur général de l’Administration pénitentiaire, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati a fait plusieurs déclarations d’importance, sans langue de bois, avançant des faits et des chiffres, réfutant aussi allégations et invraisemblances.

Ainsi, il dira que le procès des responsables emprisonnés pour des faits liés à la corruption seront menés par des tribunaux civils et seront ouverts au public et à la presse, et que toutes les mesures ont été prises pour garantir un déroulement normal de ces procès.

En outre, Zeghmati précisera, répondant à des allégations déjà portés dans les médias concernant les détentions abusives, que « la détention provisoire représente plus de 16, 32 % du nombre des prisonniers » et que le recours à la détention provisoire « n’est pas la cause du surpeuplement des prisons en Algérie ».

Aussi, selon lui, les projets déjà lancés concernant la construction de centres pénitentiaires, et dont l’état d’avancement est assez important, seront l’une des solutions en vue et qui résorbera le surplus dans certains centres.

LIRE AUSSI Safex: salon des bijoux, machines et accessoires turcs et italiens

1 Rétrolien / Ping

  1. Bengrinna: réorientation de l'argent de l'importation - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.