Yennayer 2971: Thizza et Chabet El Ameur pour perpétrer la tradition du nouvel an amazigh

Yennayer 2971: Thizza et Chabet El Ameur pour perpétrer la tradition du nouvel an amazigh

Yennayer 2971: Thizza et Chabet El Ameur pour perpétrer la tradition du nouvel an amazigh

Les localités de Thizza (commune de Ammal) et Chabet El Ameur abriteront cette année les festivités de Yennayer, 2971 premier jour de l’an berbère. Exception faite cette année les festivités se dérouleront sur fond d'épidémie de coronavirus.

Par Wahab

Les localités de Thizza (commune de  Ammal) et Chabet El Ameur abriteront cette année  les festivités  de Yennayer, 2971  premier jour de l’an berbère. Exception faite cette année les festivités se dérouleront sur fond d’épidémie de coronavirus.

Coté officielle ces  deux localités  ont concoctées  un riche programme d’activités culturelles alliant expositions, rencontres littéraires et conférences thématiques sur la culture et la langue amazighe.

Au sein des familles  les traditions les plus ancrées en ce premier jour de l’an berbère à Boumerdès, et particulièrement à Ammal, Beni Amrane, Chabet El Ameur et Timezrit,(region berbérophone) la préparation par les familles d’un dîner traditionnel à base de viande de Serdouk (coq),certaines familles préparent aussi du couscous aux raisins secs ou accompagné d’une sauce rouge riche en légumes et poulet cuits en entier ainsi que du «Cherchem» (blé et autres légumes secs cuits à l’eau).

C’est aussi  l’occasion  pour les femmes de la région de se parées de tenues traditionnelles et bien sur le henné aux mains.

La soirée du nouvel An généralement très froide est égayée par les bougies portées par les enfants qui sous leur Burnous font le tour du village entonnant des chants de circonstances, en présage d’une année agricole radieuse. La célébration de Yennayer est marquée également, selon Mr Bellabes  président de l’association «Souaki», par la préparation d’une gamme variée de plats traditionnels à base d’olives et de l’huile d’olive, en plus de mets sucrés au miel.

Pour ce dernier ‘’El baghrir (crêpes traditionnelles) et ‘Msemen’ font également partie du menu.

Enfin le clou des festivités de cette journée tant attendue est l’offrande collective  ‘La Waada’ où les convives  se réunissent autour d’un couscous, loin de tout rang social. Fête ancestrale commune à tous les peuples d’Afrique du Nord, Yennayer est célébré officiellement chaque 12 janvier en Algérie depuis 2018.

Wahab

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis