VivaTechnology: forte présence algérienne

L’Algérie sera représentée par 30 start-ups au salon de l’innovation VivaTechnology qui se déroulera du 16 au 18 mai 2019 à Paris. Les organisateurs de la participation algérienne à savoir,  Algeria Digital Cluster (ADC), ont annoncé ce matin à la Safex lors d’une journée d’information sur l’évènement qu’«un concours national sera organisé d’ici le début du mois prochain pour la sélection des participants qui prendront place au 100 mètres carrés réservés au pavillon algérien». Ils ont néanmoins indiqué qu’ils comptent organiser de petits évènements en marge du salon pour permettre à d’autres start-ups algériennes de profiter de ce rendez-vous mondial, dédié à la croissance des startups, à la transformation digitale et à l’innovation, et ce, en collaboration avec des associations représentant la communauté algérienne en France. Ce sont, ainsi, une centaine de start-ups qui seront prises en charge par les organisateurs à l’occasion de VivaTechnology. Ce salon, faut-il le rappeler, co-organisé par le géant français de la communication Publicis et le groupe Les Echos qui gère une multitude de médias spécialisés en économie, est à sa quatrième édition. 9000 start-ups sont attendues pour participer à cette quatrième édition qui s’attend à une participation record de plus de 100 000 personnes, 1900 investisseurs et 1900 journalistes.  La journée d’information a été inaugurée par le ministre du Commerce Said Djellab. Dans son allocution d’ouverture, Djellab a surtout évoqué les facilités accordées par l’Etat algérien aux start-ups, annonçant que celles qui fournissent des services en ligne seront dispensées de l’obligation de domiciliation de leurs activités.  C’est-à-dire, elles ne seront plus obligées de fournir un bail de location à leur constitution.

LIRE AUSSI Projet phosphate: le jeu trouble d’AEC

1 Rétrolien / Ping

  1. ANAM: ouverture des mines aux investisseurs étrangers - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.