Vaccin contre le coronavirus : Après les Russes, les Chinois

Vaccin contre le coronavirus : Après les Russes, les Chinois

Vaccin contre le coronavirus : Après les Russes, les Chinois

Après le vaccin russe, Sputnik V, dont la livraison du premier lot, « est imminente », l’Algérie recevra une deuxième livraison du vaccin contre le coronavirus et cette fois-ci, de la Chine, avant la fin du mois de janvier, selon l’annonce faite ce mercredi, par Amar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement.

Après le vaccin russe, Sputnik V, dont la livraison du premier lot, « est imminente », l’Algérie recevra une deuxième livraison du vaccin contre le coronavirus et cette fois-ci, de la Chine, avant la fin du mois de janvier, selon l’annonce faite ce mercredi, par Amar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement.

La décision a été prise au terme d’une réunion du Gouvernement présidée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, consacrée à l’étude les dossiers liés aux secteurs de la  santé, des Finance et de l’Energie.

Au cours de la réunion, précise-t-on dans un communiqué des services du premier ministère, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a fait une proposition concernant l’acquisition d’un nouveau lot de vaccin anti-coronavirus (Covid-19) en provenance de Chine, après le premier lot  qui sera réceptionné en provenance de la Russie.

«L’Algérie, à l’instar de plusieurs pays du monde, ne s’est pas limitée à un seul vaccin anti-Covid 19», affirmait samedi dernier, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de  l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr. Djamel Fourar qui était l’invité de l’émission hebdomadaire de la télévision algérienne consacrée à la pandémie.

Y.M

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis