Une nouvelle zone industrielle à Chlef

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb a annoncé, ce lundi, l’affectation d’une nouvelle zone industrielle au profit de la wilaya de Chlef.

Lors d’une rencontre l’ayant réuni avec les investisseurs de la wilaya, le ministre a signalé que la décision d’affectation de cette nouvelle zone  industrielle, a été dictée par l’insuffisance du foncier industriel local estimé à 460 ha, comparativement aux capacités de cette région, apte à  constituer, a-t-il dit, un pôle industriel national et mondial , au vu de ses infrastructures de base , représentées notamment par l’autoroute est-ouest , le port commercial de Ténès, et son réseau ferroviaire.

Apres avoir souligné la coordination en cours entre ses services et ceux de la wilaya, en vue de l’aplanissement des contraintes entravant les investisseurs, en matière de foncier industriel, M.Bouchouareb s’est félicité de certains modèles d’entreprises industrielles qu’il a visité à Chlef, à l’exemple de l’entreprise publique de production de céramique, exprimant, selon lui, l’efficience de la structuralisation du secteur économique public .

LIRE AUSSI Le café très instable sur les marchés

Nous avons une vision pour libérer l’économie publique, en plus de capacités pour sortir le pays de la crise, a ajouté le ministre, affirmant l’impératif de poursuivre la politique de diversification de l’économie nationale, afin de créer une richesse hors hydrocarbures.

Il a, en outre, plaidé pour un renoncement à l’importation du ciment, en assurant une autosuffisance en la matière, dans l’attente de renoncer à l’importation du fer, début 2018.

Une dizaine de zones d’activités d’une étendue globale de 126 ha ont été créées dernièrement dans la wilaya de Chlef, s’ajoutant à deux parcs industriels dans les communes de Boukadir et Oued Sly (310 ha) et une zone industrielle à Oued Sly

LIRE AUSSI Mobilis compte près de 19 millions d’abonnés