Un syndicaliste en grève de la faim à Basp: le diktat de Halliburton

Un syndicaliste de Basp (Joint-venture entre l’ENSP et l’américaine Halliburton) est rentré en grève illimitée de la faim pour protester contre les agissements de la direction de l’entreprise, dominée par deux égyptiens représentant l’actionnaire américain.

La situation est explosive dans la base de Basp, située à Hassi Messaoud. Au-delà de cette grève de la faim, d’autres syndicalistes ont protesté contre la mauvaise gestion de Halliburton et le manque de respect à l’égard des travailleurs algériens.

Cette situation a empiré depuis la nomination, en mars dernier, de Abdelmoumenen Ould Kaddour, dans la mesure où les cadres de Halliburton ont pris des décisions abusives, en se prévalant des rapports privilégiés de leur compagnie avec le nouveau patron de Sonatrach (il était à la tête de BRC, une JV entre Sonatrach et Halliburton).

Aucun responsable de Sonatrach n’a daigné intervenir dans cette situation pour rétablir les travailleurs algériens dans leur droit. A suivre…..

LIRE AUSSI DGI : Le dernier délai pour la déclaration des chiffres d’affaires soumis à l’IFU fixé au 30 juin