Travaux publics: soutien financier aux entreprises réalisatrices

autoroute est ouest

 Les enveloppes financières pour la réalisation des différents projets structurants sont disponibles afin de soutenir les entreprises réalisatrices, a indiqué jeudi à Alger le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba.

Lors d’un point presse en marge d’une visite de travail et d’inspection de trois projets structurants dans la capitale effectuée en compagnie du Wali d’Alger, Abdelkhalek Siouda et du directeur des Travaux Publics (DTP) de la wilaya, Abderrahmane Rahmani, le ministre a fait savoir que d’importantes enveloppes financières seraient mises en œuvre pour soutenir et encourager les entreprises réalisatrices, notamment celles livrant des projets de qualité et dans le respect des délais.

« Nous soutiendrons les entreprises qui activent au sein de ces projets surtout celles réalisant des travaux de qualité et dans des délais », a-t-il affirmé.

Interrogé par la presse sur le possible impact de la crise économique actuelle sur la réalisation des projets structurants du pays, le premier responsable des Travaux publics a réfuté cette hypothèse.

« La crise actuelle n’a pas influé sur la réalisation des projets, l’ensemble de ceux que nous avons visités sont réalisés à un bon rythme et avec une qualité considérable », a-t-il soutenu.

A noter que lors de cette visite, le ministre a inauguré la mise en service d’une partie de la pénétrante radiale Oued Ouchaieh dans le sens Blida-Alger (Baraki) sur une longueur de 4,5 km.

« Le projet que nous inaugurons aujourd’hui est un projet structurant qui contribue au désengorgement de la capitale pour les automobilistes désirant se rendre vers le sud et l’ouest du pays, mais aussi pour le transport de marchandises qui connait un certain encombrement au niveau de l’entrée de la capitale », a-t-il souligné.

Pour sa part, l’axe Baraki – Blida sera ouvert à partir du mois de décembre prochain et permettra de relier rapidement Alger Centre et l’autoroute est-ouest.

Le coût global de ce méga projet, dont la réalisation est confiée à l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA), est estimé à plus de 10 milliards de Da.

Kouraba s’est également enquis du taux d’avancement des travaux de la pénétrante des Annassers au niveau de la rocade Ain Naadja – RN 1 (Sud de Birkhadem) qui a atteint près de 51 %.

Cet axe, d’une longueur de 4 km, doit fluidifier la circulation routière entre Kouba et Birkhadem, une zone  marquée par un trafic très dense.

Plus tôt dans la journée, M.Kouraba a effectué une visite d’inspection au niveau du projet de réalisation de la pénétrante nord de la ville nouvelle de Sidi Abdallah (Ouest d’Alger).

Les projets que nous avons visités aujourd’hui sont d’une grande importance, nous avons donc donné des directives pour accélération des travaux pour leur achèvement », a indiqué le ministre.

LIRE AUSSI Investissement étranger : suppression de la règle 51/49 %