Travaux publics: dédoublement des RN, une priorité pour le secteur

ALGER – Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a fait savoir jeudi à Alger que le dédoublement des routes nationales (RN) était l’une des priorités du secteur, ajoutant que ces projets étaient programmés progressivement selon les moyens disponibles.

Les RN sont classées en fonction du nombre de véhicules qui les empruntent au quotidien et périodiquement des axes structurants sont proposés en projets de dédoublement à inscrire selon les priorités et les ressources financières du pays, a indiqué le ministre, lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales.

S’agissant de la qualité des travaux, le ministre a indiqué que les routes « ne sont réalisées qu’après l’élaboration d’études approfondies et complètes » selon des normes techniques précises, tandis que les phases de réalisation sont soumises à un contrôle continu de bureaux d’études et de laboratoires en charge du suivi des travaux en vue de garantir le respect des normes tout au long de l’opération de réalisation.

Cependant, des défauts peuvent apparaitre au niveau de certains tronçons pour diverses raisons, précise-t-il, ajoutant que la réglementation en vigueur impose aux maitres d’œuvre, aux bureaux d’études et aux laboratoires de réparer ces défauts dans le cadre de mesures prises par le maitre d’ouvrage.

A une autre question de Dakmous Dakmoussi sur le dédoublement de la RN 23 reliant Laghouat à Tiaret via Aflou, M. Chiali a fait savoir que l’étude relative au dédoublement de cette route (155 km) avait été finalisée (au titre du programme d’appui à la croissance économique 2010-2014) y compris la réalisation d’un tronçon dédoublé sur une distance de 30 km.

Il a fait part de la proposition de l’inscription de l’opération de réalisation, dans l’urgence, du dédoublement d’un tronçon de 15 km de cette route pour un montant de 3 milliards de dinars au titre de plusieurs lois de finances y compris celle de 2020.

Ce projet s’inscrit parmi les priorités du secteur, sachant que ce tronçon enregistre des accidents mortels, indique M. Chiali, affirmant qu’il sera pris en charge, après l’amélioration de la situation financière.

En ce qui concerne le projet de route reliant Hassi Dellaa (Laghouat) à El Guerrara (Ghardaïa), la wilaya de Laghouat a proposé la réalisation de 100 km de cette route, tandis qu’il sera procédé à l’examen de la proposition de l’inscription de la partie restante au niveau de la wilaya de Ghardaïa, précise le ministre.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis