Tramway de Mostaganem : relance des travaux après 7 mois d’arrêt

Le ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaalane a annoncé la relance des travaux du tramway de cette wilaya après un arrêt de sept mois.

Lors d’une visite de travail et d’inspection, le ministre a indiqué que les travaux d’achèvement de ce projet vital et structurant, lancés jeudi, ont été confiés au groupe national « Cosider » et ses filiales algériennes « Cosider-travaux publics » et « Cosider ouvrages d’arts qui ont acquis une expérience durant les deux dernières décennies grâce au contact avec des sociétés étrangères et le partenariat avec de grands groupes.

Abdelghani Zaalane a souligné que le groupe Cosider maitrise la technique de réalisation de telles infrastructures de base, faisant savoir qu’il se charge actuellement des travaux d’extension du tramway de Constantine jusqu’à la nouvelle ville « Ali Mendjeli », ainsi que le projet d’extension du métro d’Alger de hai El Badr à Ain Naadja, Baraki et le projet des tunnels de la voie ferrée de Boughezoul.

LIRE AUSSI Haddad: la photo qui fait le buzz

Le ministre a déclaré que la priorité est accordée actuellement à l’achèvement du projet du tramway de Mostaganem qui a atteint un taux d’avancement de 70 pc avant de relancer les chantiers de la première et deuxième lignes, d’ouvrages d’art, de tunnels, du pont d’Ain Sefra et du poste de maintenance et contrôle qui nécessitent un seul mois pour qu’il sera réceptionné dans un délai de 12 mois.

Le projet du tramway de Mostaganem contribuera à valoriser le tissu urbain et conférer une esthétique à la ville, a-t-il affirmé, notant que le tramway est un moyen de transport moderne écologique propre répondant à la demande sociale, nonobstant son impact économique, commerciale et touristique.

LIRE AUSSI CACI: réhabilitation du Palais Consulaire

Au sujet des entreprises algériennes de sous-traitance ayant activé dans ce projet avec la société espagnole qui s’est retirée et qui n’ont pas perçu leurs parts, M. Zaalane a affirmé que les droits de ces entreprises algériennes restent préservés et que son département ministériel a trouvé des solutions à ce problème conformément à la loi pour prendre en charge le versement des dus de ces entreprises.

Le projet du tramway de Mostaganem a été suspendu suite au retrait de la société espagnole qui prenait en charge les travaux (2013-2017) et dont le contrat a été résilié à cause des problèmes financiers et du retard dans la livraison du projet dont le coût global a atteint 26,5 milliards DA.

LIRE AUSSI Ouargla: mise en service du tramway en mars