Tourisme: les jeunes appelés à investir dans le saharien

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a appelé , jeudi à Alger, les jeunes à investir dans le domaine du Tourisme, notamment le tourisme saharien, au vu de sa richesse et de sa diversité.

Intervenant lors des travaux du Séminaire national sur le rôle du tourisme saharien dans la promotion des activités touristiques, tenu sous le slogan « l’Algérie du tourisme, des atouts uniques et des choix multiples », le ministre a mis en avant les facilitations accordées par le secteur du tourisme pour l’accompagnement des investisseurs privés, notamment pour l’obtention des crédits bancaires et le foncier pour la réalisation des projets touristiques dans la région du Sud et des Hauts-Plateaux, appelant les jeunes à bénéficier de ces facilitations.

Le tourisme saharien est « un tourisme durable par excellence », a affirmé le ministre, avant de mettre en exergue les atouts uniques et diversifiés dans ce domaine, ce qui érige, a-t-il dit, l’Algérie en une destination touristique par excellence.

Rappelant les réalisations accomplies par l’Algérie dans le domaine du tourisme depuis l’adoption, en 2008, du Schéma directeur d’aménagement touristique à l’horizon 2030, M. Benmessaoud a insisté sur l’importance de « concrétiser les recommandations issues des Assises nationale du tourisme tenues en janvier dernier, pour développer le tourisme durable, notamment dans le Sud ».

Par ailleurs, le ministre a mis l’accent sur  » la consolidation de la coopération avec l’ensemble des acteurs et secteurs concernés, à travers leur contribution dans l’activité touristique et dans toutes les rencontres de concertation », soulignant  » l’importance d’associer les startups dans l’utilisation intensive des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et des réseaux sociaux, en vue de faire connaître la destination Algérie ».

Ce Séminaire constituera une occasion pour aborder « le sujet du tourisme solidaire qui est considéré comme une nouvelle formule pour les voyages « , a précisé le ministre, avant de rappeler les facilitations accordées par son secteur au titre des accords conclus entre les œuvres sociales et les propriétaires des hôtels et des véhicules de tourisme, dans l’objectif de fournir des tarifs compétitifs au profit des citoyens.

Les intervenants dans ce séminaire ont mis en avant l’impératif d’une bonne prise en charge du tourisme saharien, à même de contribuer au développement économique, de par son apport en devises. Ils ont insisté, à ce propos, sur la nécessité de fournir des facilitations aux touristes étrangers pour d’obtention du visa et l’accompagnement des agences de tourisme et de voyages, pour l’ouverture de nouveaux circuits, notamment dans le Grand Sud.

Selon les intervenants, le nombre des touristes (étrangers et nationaux) qui se sont rendus en Algérie, en 2019, s’élève à 260.000 soit une augmentation de 10%, comparativement à la précédente saison touristique.

LIRE AUSSI Condor: participation au salon tunisien