Tourisme: 2,5 millions d’algériens ont visité la Tunisie

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Sur les 7 millions de touristes rentrés en Tunisie en 2017, pas moins de 2,5 millions sont des Algériens. Ce qui représente un taux de 35% , a précisé Foued Eloued, dans une déclaration à l’APS, en marge de la 9ème édition du Salon international du tourisme, des voyages, du transport et de l’équipement hôtelier (SIAHA), qui se tient, depuis jeudi, au Centre des conventions d’Oran.

« L’Algérie est le premier marché pour le tourisme tunisien », a déclaré le même responsable, précisant que le ministère tunisien et les professionnels du secteur accordent une grande importance au touriste algérien.


LIRE AUSSI Corps broyants: les égyptiens détrônent les tunisiens


Le marché algérien est d’autant plus important avec des touristes qui affluent tout au long de l’année et pas seulement durant la saison estivale, a-t-il dit.

En plus des destinations prisées par les touristes algériens comme Tunis, Sousse, El Hammamet, de nouvelles zones commencent à être populaires comme l’Ile de Djerba et El Mahdia , a fait savoir le directeur de l’OTT.

Une dizaine d’exposants tunisiens ont pris part à cette 9ème édition du salon SIAHA, en plus du ministère du tourisme et l’office du tourisme tunisiens ainsi que d’une trentaine de professionnels du secteur. Des rencontres B-to-B avec des opérateurs algériens ont été programmées pour discuter des opportunités de partenariat, ajoute M. Eloued, précisant que cette forte participation reflète l’intérêt que porte les tunisiens au marché algérien.

Interrogé sur certains points négatifs enregistrés au cours des saisons estivales passées, notamment les conditions défavorables d’accueil des algériens au niveau des frontières, le directeur de l’OTT a fait savoir que les autorités de son pays ont mis en place un office qui s’occupe des postes frontaliers, promettant une amélioration de l’accueil dans les plus brefs délais.


LIRE AUSSI Bouteflika: une conduite patriotique économique offensive


Le marché russe est le deuxième marché ciblé par les autorités tunisiennes, avec 500.000 touristes enregistrés en 2017, suivi par les marchés allemand, tchèque, polonais, avec un retour des touristes britanniques depuis le début de l’année, explique le même responsable.

LIRE AUSSI GIPEC: commande de 21.450 tonnes de papier Kraft