Tomate Industrielle: une prévision de 16 millions de Tonnes

tomate

Par Rabah Kahouadji 

Une récolte prévisionnelle estimée à plus de 16 millions de quintaux de tomate industrielle est attendue en fin de la campagne agricole (2019/2020) à travers le territoire national, selon les déclarations des membres du conseil national interprofessionnel de la filière tomate industrielle.

A la faveur d’une rencontre nationale organisée à Annnaba,entrant dans le cadre de la structuration ainsi que l’examen de la situation générale de la filière. Intervenant lors de cette rencontre, Mohamed Kherroubi, le directeur central de la régulation et du développement de la production agricole auprès du ministère de l’Agriculture, du Développement Rural, a expliqué que l’Etat soutient les producteurs dans tout ce qu’ils entreprennent afin de développer cette filière pour promouvoir la production et s’orienter vers l’exportation.

Dans ce cadre, l’augmentation des capacités techniques des producteurs, la mécanisation et la généralisation du système d’irrigation localisé (goutte à goutte), l’octroi du crédit  »R’fig », les mesures incitatives visant la fixation du prix de la tomate, et la réduction du délai d’attente dans les usines de transformation »,figurent parmi les dispositions qui ont été mises  en œuvre pour encourager davantage les producteurs.

Il s’agit pour la campagne en cours d’augmenter la superficie d’implantation qui devra passer de 24 000 Ha en 2019 à 25 000 Ha cette année, grâce au recours aux techniques modernes de plantation (plant en motte) et l’irrigation goutte à goutte .

Néanmoins, selon la Confédération algérienne du patronat (CAP), quelques  2.500 agriculteurs ont abandonné la culture de la tomate industrielle, en 2019, faute d’unités de transformation installées en plus de celles qui sont à l’arrêt et dont les potentialités de production sont estimées à 60 000 tonnes de concentré de tomate.Par ailleurs, la Confédération estime que l’ensemble de ce secteur d’activité économique, est impacté grandement par une accumulation de difficultés.

12.000 familles dans la précarité 

Ainsi, prés de 12.000 familles se retrouvent dans la précarité à cause des problèmes auxquels font face les entreprises de l’industrie agroalimentaire en général et celles de la tomate industrielle en particulier. La filière est également pénalisée par l’importation de Chine du triple concentré.

Transformé en double concentré et commercialisé à bas prix, «ce produit chinois, de moindre qualité, porte un fort préjudice à la production algérienne», a noté un transformateur. Il faut savoir que 90 % des unités de transformation de la tomate industrielle se situent à l’Est de l’Algérie, notamment dans les wilayas de Guelma, Skikda, El Tarf et Annaba.

Selon le bilan de production de la campagne agricole 2018/2019, il en ressort un volume total de 16.503.498 de quintaux a été récolté.Quant au rendement moyen réalisé, il est de 666 quintaux par hectare (q/h), en augmentation de 2 % par rapport à l’année écoulée (650,4%), tandis que la surface dédiée à cette culture a atteint 24.820 hectares en augmentation de 5 % par rapport à la précédente campagne (23.689 ha).

LIRE AUSSI Marchés internationaux du textile: Tayal obtient de nouveaux 

1 Rétrolien / Ping

  1. Laiterie des Aures: un cavalier seul - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.