Tizi-Ouzou: Tiferdoud, lauréat du 1er prix du village le plus propre

Tiferdoud dans la commune d’Abi Youcef a une soixantaine de kilomètres au suid-est de Tizi-Ouzou, a décroché, ce dimanche, le premier prix du Concours Rabah Aissat, du village le plus propre édition 2017.

Les résultats de ce concours, qui est cette année à sa cinquième édition, ont été annoncés, lors d’une cérémonie organisée par l’Assemblée populaire de wilaya (APW), initiatrice de cette compétition écologique, à la maison de la culture mouloud Mammeri en présence des représentants des 78 villages en lice et des autorités locales.

Tiferdoud a obtenu un prix de 8 millions de DA, a-t-on indiqué. Ce concours a également récompensé sept autre villages ainsi que la deuxième place a été décrochée par le village Talvent (Zekri), qui recevra une subvention de 7 millions DA.

La troisième place est revenue au village Ibekarene (Bouzguène), et qui obtient une subvention de 6 millions DA, la quatrième place a été arrachée par le village Mhaga (Idjeur) qui recevra 5 millions de DA, la cinquième place est revenue au village Laghrous (Mekla) avec une subvention de 4 millions de DA.

LIRE AUSSI CEEG: tout pour chasser les soumissionnaires

Par ailleurs, cette année ce concours qui a récompensé huit villages au lieu de six comme, c’était le cas lors de précédentes édition, a également primé les villages Houra (Bouzguène), Izaouien (Souk El Tenie) et Tighilt Mhand (Souk El tenine) classés respectivement à la sixième, septième et huitième place et qui recevront chacun une subvention de 3 millions de DA.

Le concours Rabah Aissat du village le plus propre qui porte le nom du président d’APW qui a lancé cette compétition et qui a été assassiné par un groupe terroriste le 12 octobre 2006, note les candidats sur plusieurs aspects dont l’aménagement et la réhabilitation des places publiques et des fontaines, création d’espaces verts, embellissement des rues, entretien des cimetières, organisation de la collecte des déchets, mise en place de composteurs sont les principales actions initiées dans différents villages de la wilaya, a-t-on constaté.

En 2015, une nouvelle rubrique liée à la gestion des déchets (tris, collecte, et compostage) notée sur 10 points, dans ce même règlement, a été introduite ce qui a encouragé les villages à aller encore plus loin dans la préservation de leur environnement, a rappelé le président d’APW Mohammed  Msela qui a souhaité la pérennisation de ce concours.

LIRE AUSSI CCR Tamanrasset: les français vaincus par Indra