Tipaza: le tribunal administratif déclare illégale la grève des magistrats

justice

Le tribunal administratif de Tipaza a déclaré il y a quelques heures, la grève des magistrats d’illégale. La décision est intervenue à la suite d’une action en référé d’heure à heure, engagée par le ministère de la justice, pour faire annuler le mouvement de protestation qui paralyse l’appareil judiciaire depuis 9 jours, à l’appel du SNM (Syndicat national des magistrats), en signe de protestation contre le dernier mouvement opéré dans les rangs de la magistrature et qu’il qualifie d’illégitime, d’illégal et d’injuste ».

L’affaire a été mise en délibérée en absence des membres du bureau du syndicat, domicilié à Chéraga, relevant territorialement de la compétence du tribunal administratif de Tipaza. La décision oblige le SNM à « à ne pas bloquer le service judiciaire, à ne pas empêcher les magistrats d’exercer, et à évacuer les juridictions ».

Le SNM s’est déclaré « non concerné par cette décision étant donné qu’il n’était dans une procédure de grève, définie par la loi qui fixe ses conditions, mais à un arrêt de travail et un service minimum, en signe de protestation contre le mouvement dans les rangs des magistrats effectué par la chancellerie en violation avec la loi ».

ministère de la justice

LIRE AUSSI Cheraga: la foi qui soulève les montagnes

1 Rétrolien / Ping

  1. Algérie Télécom: big marché de l'Internet - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.