Tennis: le président de la fédération dénonce

tennis

Le président de la fédération algérienne de Tennis; Mohamed Bessaad subit les conséquences de son attitude envers le président du ComitéOlympique. Il paye pour le fait de ne pas avoir exécutés les instructions du ministre de la jeunesse et des sports, Raouf Bernaoui, qui lui a demandé de ne plus collaborer avec le président du comité olympique algérien,  Mustapha Berraf.
Mohamed Bessaad est le 1er vice président de la confédération africaine de tennis. Il a obtenu ce poste après une absence de l’Algérie sur le scène africaine, qui a duré presque 12 ans. Ce même Bessaad est aussi membre de la ligue arabe de Tennis.
Ecoutez-le s’exprimer avec la caméra de notre journaliste Daoud Amirouche.

LIRE AUSSI Benflis : une croix définitive sur son activité politique